Quand Kate et Ben se rencontrent, c’est le coup de foudre ! Cette romance n’a pas que des côtés positifs pour les amis respectifs du couple, Connie et Larry, qui ne s’aiment pas du tout.

Composée de 13 épisodes, Mad Love se présente comme une gentille comédie romantique ; Ben et Kate tombent amoureux dès le premier épisode, alors que Connie et Larry se détestent au premier regard. La série met en scène deux histoires d’amour différentes, l’une affirmée tandis que l’autre doit se construire sous nos yeux.

C’est d’ailleurs dans ce point de départ que Mad Love trouve sa première faiblesse. Kate et Ben – ou son couple dit vedette incarné par Jason Biggs et Sarah Chalke – se font voler aisément l’affiche par leurs amis, Connie et Larry – ou Judy Greer et Tyler Labine. Les deux personnages prennent du plaisir à s’envoyer autant de piques que possible à la figure, et ce sont les réparties qui fournissent aux premiers épisodes de la saveur. Si la série a des réglages à faire, il n’y a pas de doute que c’est du côté de Kate et Ben que cela doit avoir lieu.

Surprise ! Surprise ! Mad Love va en effet réussir à sortir son couple phare de sa romance sirupeuse et trouver le moyen d’exploiter occasionnellement ses traits de caractère presque trop parfaits pour être réels pour donner le jour à des pointes d’humour. Kate ou Ben parviendront aussi à s’extirper d’une vision trop idéaliste pour afficher des défauts qui les rendront plus attachants. En parallèle, le show mettra un frein aux échanges entre Connie et Larry, parvenant alors à un dosage équilibré entre tous ses principaux personnages.

Une fois cela fait, le rythme de croisière s’installe, avec quelques éloignements de la thématique de base. De temps à autre, les intrigues bifurquent vers l’exploration de l’amitié, pour le meilleur et pour le pire. La série offre aussi une place sympathique à Tiffany, la patronne de Connie, le sourire et la bêtise de la demoiselle se faisant concurrence pour séduire – et cela fonctionne plutôt bien.

Enfin, Mad Love reste une série sentimentale au sujet de deux couples qui tombent amoureux de manière fort différente. Décidée à jouer avec cette idée – tout particulièrement dans le processus qui mène de l’animosité à l’amour -, le show parvient malheureusement rarement à se montrer hilarant. Les épisodes se révèlent avant tout distrayant, et le visionnage se poursuit sans déplaisir, grâce à la sympathie suscitée par un casting dynamique.

Comédie légère sur l’amour, si Mad Love a un goût trop éphémère, elle a su divertir honorablement pendant sa courte vie.

Le générique

Get the Flash Player to see this content.