Mad Men : En transit (Time Zones – 7.01)

14 Avr 2014 à 11:35

Mad Men : En transit (Time Zones - 7.01)

Don rend visite à sa femme en Californie et en profite pour passer voir Pete qui lui fait visiter les locaux de l’agence. Freddy vend un concept à Peggy, mais celle-ci n’arrive pas à pousser son supérieur à l’accepter.

Alors que Mad Men entame la première moitié de ce qui sera sa dernière saison, il est difficile de véritablement avoir le sentiment que la série n’a plus que 14 épisodes à nous livrer. Cette reprise confirme cela en faisant, comme toujours, une longue exposition pour replacer tous les personnages et nous replonger au cœur de l’action, comme si nous revenions de vacances.

La vie de Don Draper a un peu bougé, mais pas énormément tout de même. Comme Freddy Rumsen nous l’apprendra (si les différents repères temporels nous échappent), il s’est passé deux mois depuis que Don a été mis au rencart dans sa propre agence. Cela ne veut pas dire qu’il a quitté le monde de la publicité, mais ce dernier parait bien avoir essayé d’avancer sans lui. Bien entendu, il y a un twist et il sera intéressant de voir comment Matthew Weiner compte jouer avec et pendant combien de temps.

Quoi qu’il en soit, Time Zones se focalise sur l’établissement d’une nouvelle conjoncture. Dans la tradition Mad Men, les détails sont aussi importants que la vision générale que l’on nous présente. La réalisation accentue d’ailleurs beaucoup ce double-sens de lecture, de l’introduction inspirée par Le Lauréat à la soudaine isolation de Don à la fin de son second voyage en avion, en passant par la représentation opposée de New York avec Los Angeles où les appartements de Peggy et Megan incarnent deux standards pour une même idée. Tout ne peut pas être réduit à l’établissement d’un contraste ou à une métaphore sur le misérabilisme camouflé à la vue de tous, mais certains passages n’offrent vraiment rien de plus, ce qui n’est pas spécialement un problème.

Ce season premiere nous propose tout de même des choses différentes. En premier lieu, on nous introduit à Lou, le remplaçant de Don. Sorte de figure patriarcale condescendante qui transpire le racisme et la misogynie, mais qui se cache derrière des tournures de phrases suffisamment élaborées pour ne pas être directement offensante – Lou s’annonce comme étant un sacré numéro. Bien entendu, il est là pour ne pas être Don Draper, mais surtout, pour tourmenter Peggy à un certain degré. Les hommes qui la respectaient pour son travail étaient aussi ceux qui l’étouffaient, mais être débarrassé d’eux l’a finalement entrainé dans une voie sans issue. Il sera donc intéressant de voir comment elle et Don parviendront à sortir des trous dans lesquelles ils ont été précipités. Plus que jamais, ils semblent destinés à dépendre l’un de l’autre, mais ils l’ignorent. À moins que cette saison les sépare plus que jamais, mais cela parait peu probable à ce stade.

À côté de ça, on nous montre que Joan continue à saisir chaque opportunité qu’on lui offre pour en faire le maximum. Elle est proactive et il y a quelque chose d’enthousiasmant à la voir agir dans le dos de Ken qui n’est clairement plus l’homme qu’il était. Il est devenu Pete, alors que ce dernier n’a jamais eu l’air aussi détendu depuis qu’il s’est installé en Californie. Encore un contraste qui en dit long.

Enfin, Roger s’immisce brièvement dans cet épisode de reprise. Avec lui, il est difficile de savoir si décadence se doit de rimer avec déchéance ou s’il est question de nous parler du temps qui passe et des cultures qui changent.

Au final, Time Zones avait indéniablement beaucoup à nous offrir. Ce retour dans l’univers de Mad Men possède son lot de surprises et affiche une étonnante richesse narrative qui montre bien que Matthew Weiner ne compte pas perdre une minute du peu de temps qui lui reste. Il tente d’en dire beaucoup, peut-être un peu trop, mais ce qui est encore légèrement cryptique devrait rapidement être exploré, comme toujours. C’est en tout cas, une excellente reprise qui démontre que la série assume son âge et s’en sert même pour aller de l’avant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link