Mad Men : le prix de l'évolution (The Monolith - 7.04) - Critictoo Séries TV

Mad Men : le prix de l’évolution (The Monolith – 7.04)

6 Mai 2014 à 9:51

Mad Men : le prix de l'évolution (The Monolith - 7.04)

Lou confit à Peggy un potentiel gros client que Pete essaie de récupérer. Elle doit également prendre Don dans son équipe. Celui-ci tente de digérer l’insulte alors qu’un ordinateur est bruyamment installé dans le bureau. Roger doit joindre Mona dans un voyage pour aller chercher leur fille.

Il y a quelque chose de triste à penser que Mad Men est bientôt terminée, même si AMC nous fait attendre une année de plus avant de proposer les ultimes épisodes. D’un autre côté, à l’approche d’une nouvelle décennie dans la série, il se pourrait bien que Don & Co. entrent dans une époque où ils ne seront plus pertinents. En tout cas, le poids de l’âge se fait de plus en plus visible quand Matthew Weiner se sent obligé de livrer ses métaphores d’une façon aussi flagrante, là où le trop-plein de subtilités les rendait parfois presque trop cryptiques par le passé.

Ainsi, l’installation d’un ordinateur dans les locaux de SC&P est un symbole en soi, mais le responsable de cette mise en place prend le temps de discuter avec Don sur ce que cela est censé représenter. D’une certaine manière, il est intéressant de rappeler la manière dont était perçu l’outil informatique à ses débuts. D’une autre, il n’était pas nécessaire d’aller jusqu’à nous expliciter aussi directement pourquoi les gens réagissaient avec tant d’appréhension face à cette nouvelle machine.

Au moins, il n’y a pas besoin de chercher loin pourquoi Don se sent obsolète et craint d’être simplement remplacé par les petits nouveaux quand il est réduit à n’être que le sous-fifre de Peggy. Heureusement que Freddy fera un retour inopiné pour lui offrir la perspective qu’il lui fallait. Le problème est que, depuis la première heure, Mad Men nous parle du temps qui passe, que ce soit au début quand Roger s’essoufflait en tentant de suivre Don ou il y a encore peu avec Don repensant à sa lointaine jeunesse. Maintenant, il a peur de n’être plus qu’un mauvais souvenir que l’on cherche à effacer et se trouver là où Lane – l’autre fondateur de l’agence – est mort renforce le sentiment. La boucle met finalement un long moment à se boucler et le sujet peine à se renouveler, même si l’angle d’approche varie.

D’une certaine manière, on pourrait arriver au même constat avec Roger qui hérite de la seconde storyline dominante de l’épisode. Néanmoins, il faut bien admettre que le personnage, n’ayant pas été autant décortiqué, possède toujours une fraicheur qui ne s’estompe pas, même quand il est question de le pousser à réaliser les conséquences de ses choix de vie. Sa relation avec sa fille a quelque chose qui est autant touchant que tragique, ce qui est la force majeure de l’argumentaire ici délivré. Là encore, la démonstration manque de la finesse qui caractérisait les grandes heures de la série, mais John Slattery sait parfaitement jouer des nuances de la façade que Roger arbore pour offrir une compensation divertissante.

Au milieu de tout cela, The Monolith ne prend pas le temps nécessaire pour nous parler de Peggy. Celle-ci apparait alors simplement rongée par trop de ressentiments et cela ne la rend pas très intéressante. Il serait pertinent qu’elle soit mise sous les projecteurs pour qu’elle puisse affirmer sa position actuelle d’une façon plus nuancée.

Cet épisode offre au final une fois de plus d’un signe du temps qui passe, mais l’avenir vers lequel il se tourne n’est pas aussi chargé de possibilités qu’il a pu l’être à une époque encore proche. Si l’ensemble se montre alors globalement bien agencé, cela se révèle quand même être trop linéaire et quelque peu générique pour du Mad Men.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link