Mad Men - Long Weekend (1.10)

Don perd un client. Roger est coincé en ville pour le week-end du Labor Day et demande à Don de rester avec lui. Pendant ce temps, Joan passe la soirée avec sa colocataire.

Pete vient annoncer à Don qu’il a perdu un compte. Il semble que cela soit la première fois que cela lui arrive. Il va donc voir Roger pour lui apprendre la nouvelle. Ce dernier lui demande de rester avec lui, ils vont à un casting pour une pub, où ce sont des sœurs jumelles qui postulent. Roger en choisit deux, et les invite ensuite à boire un verre. Les évènements vont s’enchainer, et l’une des deux, Mirabelle, va devenir plus intime avec Roger. Jusqu’à la crise cardiaque.
C’est cet évènement qui va porter à conséquence. D’abord sur Roger, qui va vraiment subir un choc. Il pensait vraiment que son problème, c’était l’ulcère. On le voit alors avec sa femme, Mona, et sa fille Margaret. Dans le malheur, cette dernière parait vraiment attachée à son père. Roger parle souvent d’elle, et il s’agit surtout d’incompréhension. Margaret semble plus traverser une crise d’adolescence qu’autre chose. En attendant, Roger parait réellement attaché à sa famille, et c’est une partie de lui qui n’avait pas encore été montré.
Cet accident va avoir des conséquences sur Don, qui va alors aller voir Rachel Menken. Après leur rencontre plus tôt dans la journée pour affaires, elle s’obstine à maintenir Don à distance, mais elle va finir par céder. Si Don parait lui dire qu’il y a quelque chose entre eux, la fin nous montre que ce n’est pas un mensonge, et, qu’avec Rachel, il y a plus qu’avec aucune autre des femmes qu’il côtoie. Pour la première fois, nous entendons Don parler beaucoup, mais surtout, il parle de sa vie. Il lui confie alors que sa mère était une prostituée, qu’il a été confié à son père et à sa femme, et à la mort de son paternel, sa belle-mère a épousé un autre homme et c’est ces deux personnes qu’il considère incompétentes qui se sont occupées de lui.
C’est donc la première fois que l’on entend véritablement Don parler de sa vie, ce n’est donc pas anodin.

En parallèle, nous rencontrons la colocataire de Joan, qui vient de perdre son travail. Miss Holloway décide de sortir avec son amie pour lui faire changer les idées. Elle va alors découvrir que sa colocataire nourrit des sentiments plus poussés qu’elle ne devait l’imaginer, et qu’elle est amoureuse d’elle. Joan ne fait aucune remarque, et fait comme si elle n’avait rien entendu. Elles sortent donc, et vont ramener deux hommes chez elle. Mais, elle doit aller au travail, appeler par M. Cooper. Il faut prévenir les clients que l’accident de Sterling ne change rien à leurs affaires. La nouvelle fait son effet sur Joan, et on voit qu’elle se contient devant M. Cooper.
Ce dernier révèle d’ailleurs qu’il est au courant de la liaison, sans le dire dans des mots si clairs. Pourtant, il apparaît évident que Joan est véritablement attachée à son patron.

Un épisode sur les élans du cœur, on pourrait dire, qui n’arrive pas toujours quand il faut, vers la personne qu’il faut. Et, parfois, il n’y a pas de réponses. C’est donc sur des croisements sentimentaux que se joue l’épisode.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire