Mad Men - Marriage of Figaro (1.03)
Pete revient de sa lune de miel, excité par son mariage, et les avantages que cela procure, mais aussi mal à l’aise et en conflit vis-à-vis de son aventure avec Peggy.
Rachel Menken continue de faire affaire avec Don, seulement leur relation va prendre une autre tournure, qui ne va pas avoir une fin heureuse. Le jour de l’anniversaire de sa fille, Don se sent encore plus insatisfait de sa vie.

Après avoir découvert le couple Draper, surtout grâce au problème de Betty, voici maintenant que nous voyons Don dans sa vie. À l’époque, à l’évidence, les alliances se portaient assurément moins souvent. Alors Rachel Menken, vu dans le premier épisode, et donc celle à la tête du magasin Menken, ne sait pas si Don est marié. C’est après une journée ensemble, et qu’il ait embrassé la jeune femme qu’il lui apprend la nouvelle. Ce qu’elle ne prend pas avec le sourire. Elle ne veut plus travailler avec lui, mais reste avec l’entreprise. Elle ne veut pas que quelqu’un découvre ce qui s’est passé.
C’est l’élément déclencheur qui va entrainer Don sur une étrange pente. Il n’aime pas sa vie. Ou, dirons-nous, sa vie privée. On ne peut pas non plus remarquer qu’il fasse beaucoup d’effort pour son bonheur. Le jour de l’anniversaire de sa fille, Don parait inexistant. Il consomme beaucoup d’alcool, et finit par ne pas ramener le gâteau d’anniversaire.
Adieu l’harmonie du couple Draper, nous voici en pleine dépression pour Don. Ce dernier a l’air d’avoir une forte préférence pour les femmes indépendantes, Betty n’en est pas pour autant stupide. Peut-être trop gentille.
La mollesse et l’ennui de Don se répercutent sur l’épisode. Il était peut-être un peu tôt pour tenter une analyse sociale poussée de la vie de couple et de Don, dont on ne sait strictement rien. Il y a comme une prétention, l’envie de prouver quelque chose dans cette intrigue. Malheureusement, cela manque totalement d’équilibre. Nous n’en sommes qu’au troisième épisode, et si, tous les couples ont leur problème, et qu’on sait évidemment que Don n’est pas particulièrement bon dans son rôle de mari, le décalage occasionné avec le précédent épisode est trop important. Ce n’est pas amené implicitement, c’est bien trop présent, et pas assez dosé.

Mieux maitrisé est le retour de Pete, qui découvre les avantages du mariage. Ce qui signifie surtout à cette époque un repas le soir, une femme prête à faire nourriture et ménage. Cette nouvelle vie parait l’attirer. D’un autre côté, on a le sentiment que la situation ne va pas être aussi simple. Pour en savoir plus, il va falloir rencontrer sa femme.
Son retour impliquait un nouveau face à face avec Peggy, qu’il n’a pas vu depuis leur aventure d’une nuit, avant son mariage. Même s’ils sont tous deux d’accord pour dire que rien ne s’est passé, il est évident que la situation n’est pas si simple. Pete plait à Peggy, et Pete est bien trop gentil avec la secrétaire pour que cela soit anodin. Les quelques scènes au bureau sont donc assez efficaces.

L’épisode donne un résultat mitigé. Le rythme est trop lent, et l’introspection de Don manque de finesse.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire