Mad Men - Red in the Face (1.07)
Roger se joint à Don pour un diner, où il boit beaucoup trop. Il va alors commettre un impair, qui va mettre en péril son amitié avec Draper. Bien que Don accepte ses excuses, il va y avoir des conséquences pour Roger. Pete continue à devoir faire face à des problèmes domestiques, lui faisant encore voir les désavantages du mariage.

Après un épisode plus orienté sur la femme, c’est au tour de l’image de l’homme d’être au centre de l’histoire.

À travers Pete, nous avons droit au symbole de l’homme qui veut plaire, mais qui n’y arrive pas. Selon les normes de la société de l’époque, les hommes avaient une façon de draguer ouvertement, et il faut bien dire que cela frôlait le politiquement correct. À ce jeu là, Pete échoue lamentablement, et son ego a des difficultés à assumer. Surtout question virilité. Qui plus est, sa femme l’envoie échanger un cadeau de mariage, là où les hommes ne font jamais ce genre d’actions. Quand il réalise tout ça, et surtout le reflet qu’il renvoie de lui-même, il se sent le besoin d’acheter un fusil. Pete a déjà chassé avec son oncle. Et au plus profond de son désespoir, après avoir dû subir une scène de sa femme, il va confier un de ses fantasmes à Peggy. Elle est venue le voir, car il lui a proposé de l’aide pour le dossier sur le rouge à lèvres qu’elle travaille. À ce point, on a dû mal à savoir ce que fait Pete. Il a l’air à la fois perdu, et ses intentions envers Peggy semblent honorables. D’un autre côté, lui raconter son histoire peut aussi paraître facile, dans le sens où il sait déjà que Peggy l’aime bien. Cette dernière va d’ailleurs s’acheter de la nourriture, juste après la discussion !

De l’autre côté, c’est le poids de l’âge que ressent Roger Sterling. Et face à Don Draper, il ne fait plus le poids. Après avoir réalisé que les deux femmes dans un bar ne s’intéressaient qu’à son ami, et après avoir trop bu chez Don, il va draguer Betty. Cette dernière essayait d’être aimable, mais va être accusée par les deux hommes d’avoir provoqué la situation. Si Roger a conscience que c’est l’alcool qu’il l’a fait agir ainsi, Don ne lui révèlera pas la façon dont il a parlé à Betty après son départ, et qu’il l’a accusé ouvertement d’avoir flirté avec Roger. Don est donc assez possessif, surtout pour un homme qui s’amuse bien à aller voir ailleurs. Il supporterait donc très mal que sa femme en fasse autant, et son comportement doit participer aux problèmes psychologiques de Betty. Don a des exigences envers sa femme qui pèsent sur elle. Ses secrets n’aidant pas la situation.
Roger va s’excuser auprès de Don, et ce dernier va passer l’éponge. Au restaurant, avec une réunion d’affaires, ils vont tous deux trop manger et trop boire. Et quand l’ascenseur se révèle en panne, il faut prendre les escaliers. À l’arrivée, Roger vomit devant les clients. Et Don est en bonne santé. Le premier regarde son ami avec un regard peu sympathique, alors que le second s’en va, le sourire aux lèvres.

Même si l’épisode offre un nouveau regard sur Roger Sterling, un personnage qui se complexifie et qui prend une part de plus en plus importante au sein de la série, le résultat manque de saveur, et le tout se révèle assez plat.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire