Mad Men : Zou Bisou Bisou (saison 5)

22 Nov 2012 à 9:15

Depuis son mariage avec Megan, Don s’implique beaucoup moins dans son travail. Pete a de plus en plus de responsabilités dans l’agence, ce qui ne plait pas toujours à Roger et Lane. Ce dernier remplace Joan en son absence, qui a peur de perdre son travail après l’accouchement. Peggy doit engager un nouveau créatif à Sterling Cooper Draper Pryce qui rencontre des difficultés financières.

Depuis le début de Mad Men, le poids de l’âge est une thématique récurrente qui se retrouve dans toutes les saisons. Plus on vieillit, plus il y a nécessité de s’adapter à son époque pour survivre. De même, avec le temps, on réalise que notre existence n’a pas forcément pris le tournant que l’on souhaitait.

Sterling Cooper Draper Pryce est bourré d’employés qui sont confrontés au fait que la jeunesse est là, prête à prendre leur place, voire même à les pousser vers la sortie ; il y a aussi tous ceux qui avaient des rêves et qui doivent accepter que ce n’était que cela et rien d’autre. Autant dire que ce n’est pas dans une ambiance des plus joviales que la saison va se dérouler.

Pourtant, elle ne démarre pas sous le signe de la mélancolie, au contraire, car Don Draper file le parfait amour avec sa nouvelle femme, Megan. Les obstacles ne sont pas loin, et ils vont d’abord le frapper de plein fouet avec son épouse, plus jeune et qui a ses propres ambitions. Le couple nous est présenté sous son angle le plus charnel, si on peut dire, que ce soit dans un numéro de danse qui aura mis en ébullition toute la salle ou encore dans les disputes conjugales. Chez les Draper, c’est passionnel, c’est la vie de deux artistiques qui s’aiment, et qui ont une façon bien à eux de se faire comprendre les choses.

Megan, à l’image des jeunes qui peuplent l’univers de Mad Men, incarne une nouvelle mentalité, celle d’une génération indépendante et qui court après ses rêves. Ce n’est pas si différent que cela des précédentes, surtout quand on songe à l’histoire personnelle de Don, mais cela est véhiculé avec une énergie particulière. Ils sont avant tout là pour signifier aux vieux qu’ils sont l’avenir.

Don, filant le parfait amour (ou presque), s’est justement détaché de son travail au point que cela en devient problématique. Forcément, il va y avoir un moment  où il va devoir se réveiller, et on pourra regretter que cela n’arrive pas plus tôt, surtout qu’après, la mise en action ne sera pas la plus efficace qui soit.

Au sein des locaux de l’agence, c’est alors sans conteste Roger Sterling qui, cette saison, fait son show. Entre Pete qui l’agace au plus haut point et son trip au LSD qui lui provoque a « life changing experience », Roger était prêt à lâcher l’affaire pour laisser sa place avant de réaliser qu’il avait encore du temps devant lui. Comme Don, il y a un moment où les choses normales reprennent leur cours, mais il réussira à un certain niveau à embrasser la révélation qu’il a eu pour ne pas la rendre inutile.

Plus en recul cette saison, Joan et Peggy devront toutes les deux prendre des décisions pour leur avenir, que ce soit sur le plan professionnel ou privé. C’est une nécessité pour progresser, et cela les mènera dans des directions différentes, mais pour les deux femmes, il est surtout question de liberté, même si elle ne se dote pas de la même forme.

Ainsi, si les dilemmes des employés de l’agence ne paraissent pas être les mêmes, c’est illusoire. Cette saison manque de diversité dans les sujets qu’elle aborde et un sentiment de claustrophobie en ressort par moment, surtout que peu d’attention est porté à ce qui se passe dans le monde.

Il faut aussi dire que cette saison 5 de Mad Men ne se montrera pas la plus subtile de la série. Plus d’un épisode sera fait pour illustrer le propos, et au cas où, celui-ci sera souvent explicité à la fin, ce qui finit par donner l’impression qu’on a littéralement tourner en rond. Pete s’inscrit assez bien dans cette logique, lui qui rêve d’être Don Draper depuis qu’on le connaît et qui n’a réussi qu’à être une version ratée de ce dernier. Il s’enfonce encore plus dans son misérabilisme, ayant un don notable pour se montrer exécrable et ne tirer aucune leçon de ses erreurs. Pete est à un moment de son existence où il est tout simplement insatisfait par la vie qu’il a et il est incapable d’obtenir ce qu’il veut.

Dans la même lignée, on peut retrouver Lane, dont la mise en avant de ses racines anglaises sera là pour renforcer cette recherche de reconnaissance de ses collègues. Plus que toute autre chose, Lane est parti après le rêve américain, mais ne parvient pas à recevoir une once de gratitude pour tous les sacrifices qu’il a dû faire. Le personnage devient d’une certaine façon la quintessence des grands thèmes de la saison, sous l’emprise du temps et un énième rappel de la mortalité. Il est simplement dommage qu’il fut en retrait pendant si longtemps, ce qui enlève de l’impact à la conclusion de son histoire.

Il n’est pas le seul à ne pas avoir énormément occupé les devants de la scène (même si pour lui, cela a toujours été le cas) ; la série s’étant beaucoup focalisée sur son couple phare, elle a alors eu un peu de mal à trouver un juste équilibre pour ses autres protagonistes.

Avec sa saison 5, Mad Men délivre une fournée d’épisodes qui reste satisfaisante à un certain niveau, mais la série va ressasser beaucoup trop les mêmes sujets au point que cela en devient répétitif. Il faut dire que si la saison 4 marquait la naissance de la nouvelle agence, et se déroulait sous le signe du changement, la cinquième prend place après la reconstruction. La fraicheur de la nouveauté a disparu au profit de la routine du quotidien et de l’œuvre du temps, pour de nouveau confronter ses personnages à cette éternelle question :

Are You Alone ?

La saison 5 de Mad Men sort en en DVD et Blu-ray en février 2013. En attendant, vous pouvez toujours vous procurer les saisons précédentes si vous ne les possédez pas encore.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link