Mad Men : Mauvais deal (7.12)

5 Mai 2015 à 12:07

Mad Men : Mauvais deal (7.12)

Alors que Peggy attend que son bureau soit prêt chez McCann-Erickson et que Roger se montre nostalgique, Joan est déjà au travail et réalise rapidement ce qu’elle a perdu. Don commence à prendre ses repères à son nouveau poste.

On pourrait penser que Mad Men nous a offert au fil des saisons une représentation assez honnête des années 60. C’était en partie le cas, mais les personnages de la série ont toujours été plus modernes que Matthew Weiner désirait nous le faire croire. En fait, avec le temps, la question ne se posait plus vraiment. Ce n’était pas l’Histoire de l’Amérique des ‘60s, trop de choses ont été négligées pour que cela le soit. C’était l’histoire de Don Draper, un homme placé dans une époque où son comportement était plus facile à tolérer. On pouvait simplement le voir comme un produit de la société qu’il servait à l’aide de publicités qui réécrivaient la réalité, car c’est ainsi qu’il était présenté.

La fin de la série approche. Les années 60 sont terminées. Don Draper est encore là, mais Weiner l’affiche plus que jamais comme étant différent, pour ne pas dire unique. Les hommes de McCann-Erickson, à l’opposé, sont communs. Les véritables représentants de leur temps. Misogynes, racistes et prétentieux, ils font passer Roger Sterling pour un homme moderne, alors qu’il a longtemps été l’incarnation d’une époque continuellement sur le point d’être révolue.

Il n’est donc pas surprenant de voir Roger encourager Peggy à arrêter de mettre à l’aise les hommes dérangés par sa position de pouvoir, alors que Joan est violemment remise à une place qu’elle avait quittée au gré de nombreux compromis. Elle est toujours prête à saisir les armes, mais cela en vaut-il le coup ?

Depuis le lancement de cette dernière demi-saison de Mad Men, Matthew Weiner semble traiter chaque épisode comme s’il était le dernier pour une partie de ses personnages. Difficile de savoir quand un d’entre eux prend la porte s’il réapparaitra par la suite. On peut dès lors se demander si nous avons le droit à la fin de Joan ou si elle refera surface la semaine prochaine. Cette incertitude rend sa storyline amère. On sait qu’elle mérite plus qu’être utilisée comme un exemple pour illustrer la réalité qui se cache derrière les sourires hypocrites chez McCann-Erickson, mais c’est bien son rôle dans le cas présent.

De son côté, Don réalise qu’il n’est qu’un trophée, rien de plus. Dès sa première réunion, sa redondance est flagrante et, comme toujours, il part chercher aux mauvais endroits ce dont il a besoin : se sentir utile. Il a passé tant d’années à lutter contre son irrévocable future obsolescence que le voir errer a définitivement une résonance familière qui ne sied pas forcément bien avec l’idée d’une imminente conclusion.

Il ressort de cet épisode de Mad Men le sentiment que Matthew Weiner veut à la fois de parler de changements et de continuité. Don, Peggy, Joan et Roger craignent ce que l’avenir leur réserve et quand ils y sont confrontés, il apparait surtout que ce n’est pas leur Amérique qui change, mais eux qui refusent de le faire. Ils doivent s’adapter ou périr et Joan est la première à être forcée de choisir, pour le meilleur ou le pire – il ne reste que deux épisodes pour le découvrir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link