Mad Men - Shoot (1.09)

Une agence de publicité rivale courtise Don, et utilise Betty pour arriver à ses fins. La campagne présidentielle devient serrée, et il faut trouver de nouvelles publicités pour contrer celle de Kennedy. Peggy attire de plus en plus l’attention, à cause d’une prise de poids.

Don se voit proposer un nouveau travail. Pendant qu’il réfléchit, on lui montre qu’il peut avoir plus que ce que lui propose Sterling Cooper, et ce compromis comprend Betty. Cette dernière a en effet fait du mannequinat avant de rencontrer Don, et l’agence qui courtise Draper lui propose de faire une publicité Coca Cola. Malheureusement, Don ne voit pas cela d’un très bon œil. Il laisse donc faire, car cela semble satisfaire Betty. Elle retrouve d’ailleurs une certaine énergie à faire ses pubs, elle sort un peu de sa déprime, de sa situation.
Don va finir par refuser l’offre, en partie car cela ne lui apporte rien. Même s’il préfère voir Betty à la maison, il aime aussi qu’elle soit heureuse. Cette proposition ne change alors rien. Comme il le dit à Sterling, le jour où il s’en ira, ce sera pour quitter la pub, et retourner à la vie, en général.
De cette partie de l’intrigue, c’est de Betty dont on se souviendra. Personnage féminin qui faisait simplement figuration au premier épisode, dès le deuxième, Betty Draper s’est mise à occuper une vraie place, et aujourd’hui, c’est sûrement l’une des figures les plus intéressantes. C’est un des rares personnages à traiter du problème de l’existence, de la dépression, et du fait d’être frustrée par l’existence, sans qu’on tombe dans l’excès. Cela vient peut-être de January Jones, qui fait de Betty une femme à la fois forte et fragile, mais qui ne se laisse pas écraser par le poids de sa situation. De toutes les figures de la série, Betty est assurément l’une des plus complexes.

En parallèle, nous suivons Pete et Paul qui vont travailler sur la campagne présidentielle, ainsi que leurs conversations avec les autres golden boy de l’entreprise, dont Ken. Pete et Paul gagne le gros lot dans la campagne, et tout le monde est content. Par contre, le groupe fait tout du long des réflexions sur Peggy que Pete a des difficultés à supporter.
Peggy a pris du poids, et tout le monde le sait. Tout le monde sauf elle. Ou tout du moins, elle ne le vit pas pareil. J’imagine que vu que c’est progressif, et que Peggy ne s’est pas mise à se jeter sur la nourriture, se cache derrière tout ceci une tout autre explication (enceinte peut être ?).
Après une réflexion désobligeante de Ken, Pete finit par perdre son sang froid, et le frappe. Bien entendu, personne ne comprend son comportement, mais il est évident que Pete a des difficultés à supporter toutes ces remarques. Sa réaction prouve qu’il tient réellement à Peggy. Pourtant, Pete joue toujours sur l’ambigüité. Est-ce à cause du fait qu’il soit marié ou autre chose qu’on ne sait pas ? Il va falloir laisser venir pour le savoir.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire