Manhattan Love Story : premier rendez-vous raté (pilote)

Dana et Peter dans Manhattan Love story

Dana, jeune provinciale au cœur tendre, accepte un rendez-vous à l’aveugle avec Peter, le beau-frère de sa meilleure amie. La sortie vire rapidement au drame lorsqu’il est évident que les jeunes gens n’ont rien en commun…

Manhattan Love Story est une nouvelle comédie romantique de 22 minutes créée par Jeff Lowell pour la chaine ABC. Elle met en scène deux jeunes adultes dans la ville de New York qui vont commencer une relation amoureuse et dont les pensées les plus intimes nous sont exposées par une voix off.

Dana, l’héroïne féminine interprétée par Analeigh Tipton (Crasy, Stupid, Love), est une jeune provinciale un peu naïve qui vient juste de débarquer dans la Grosse Pomme pour poursuivre son rêve, travailler dans l’édition. Elle se laisse convaincre par sa meilleure amie Amy (Jade Catta-Preta) et son mari David (Nicolas Wright) de sortir avec Peter, le frère de ce dernier. Interprété par Jake McDorman (Greek), celui-ci, qui semble être un fils à papa, se définit comme un genre de « womanizer » qui fuit toute relation sérieuse.

Ce pilote nous introduit donc à ces différents personnages tout en nous montrant l’univers professionnel de chacun pour bien les situer. Les situations sont convenues et à mille lieues d’être un tant soit peu crédibles. Les scènes qui se veulent comiques s’enchainent les unes après les autres, mais ne réussissent qu’à faire sourire tout au plus.

Les personnages sont tellement stéréotypés que cela en devient presque risible : elle, maladroite, candide et romantique ; lui, sûr de lui, cynique et blasé. Les bases sont posées pour une aventure romantique qui apparait très rapidement prévisible. Et que dire de ces deux voix off qui saturent l’espace et finissent par lasser ; même si quelques réflexions apparaissent réalistes et semblent vécues, d’autres frôlent l’insulte. De plus, le jeu des acteurs est loin d’être très fin et les expressions appuyées dans certaines situations sont encore alourdies lorsque les voix off les expliquent – sait-on jamais que le téléspectateur n’ait pas compris du premier coup.

Ce pilote de Manhattan Love Story est donc plus que moyen et peine à délivrer quelque chose d’original et d’intéressant. Il est à conseiller aux âmes romantiques, ayant la nostalgie d’une pâle copie de Bridget Jones, qui auront néanmoins le courage de poursuivre pour voir une possible amélioration dans les épisodes suivants. Pour les autres, n’hésitez pas à passer votre chemin.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link