M*A*S*H – Pilot (1.01)

Ho-Jon a été accepté à l’université suite aux recommandations d’Hawkeye. Ce dernier doit tout de même trouver de l’argent pour payer les études et organise une soirée pour collecter des fonds durant l’absence du Lt. Col. Blake. Burns et Houlihan tentent de les en empêcher.

Arrivée en  1972 sur CBS, M*A*S*H la série est une adaptation du film éponyme de Robert Altman sorti en 1970 qui est lui-même basé sur un livre, MASH: A Novel About Three Army Doctors de Richard Hooker.

L’action prend place dans un camp médical de l’armée durant la guerre en Corée. On y retrouve les protagonistes du film interprétés par d’autres acteurs. Ainsi, les chirurgiens Hawkeye et Trapper sont désormais joués par Alan Alda et Wayne Rogers, et Loretta Swit devient Hot Lips. Par contre, Gary Burghoff reprend le rôle de Radar qu’il tenait dans le long métrage.

À part ces changements, le reste est dans le même esprit que le matériel d’origine. Ce n’est donc pas une sitcom à proprement parler. Même si CBS a imposé une piste de rires enregistrés, M*A*S*H est une dramédie, ce qui est adapté au sujet.

L’idée est dès lors de suivre la vie de ce camp médical et plus particulièrement Hawkeye et Trapper, deux chirurgiens qui ne sont pas vraiment là de leur propre volonté et qui aimeraient bien terminer leur service le plus tôt possible pour rentrer aux États-Unis, un peu comme tout le monde.

Le premier épisode tourne autour d’une soirée organisée par les deux médecins afin de récolter des fonds pour envoyer leur aide de camp, Ho-Jon, faire des études aux USA. Comme toujours, Hot Lips et Burns font tout pour s’opposer à eux et finissent passablement humiliés.

Étant donné la construction du film de Robert Altman, avoir fait de M*A*S*H une série tv n’est pas vraiment une surprise. Tout l’y préparait et le travail d’adaptation de Larry Gebart n’a pas été le plus difficile qui soit dans le genre, puisqu’il possédait toutes les pièces et n’avait plus qu’à trouver avec quelle histoire il voulait commencer. Celle qu’il a choisie a le mérite de présenter à ceux qui ne les connaissaient pas les dynamiques relationnelles qui régissent le camp. Tous les personnages sont basiquement définis au travers de dialogues qui expriment sans équivoques leurs motivations. La relation Hot Lips/Burns est ce qui est le plus obscur au final, car la série ne prend pas l’histoire dès le début et l’animosité qu’entretiennent ces deux personnages avec les autres chirurgiens n’est ici pas expliquée. Ils sont alors simplement présentés comme les empêcheurs de tourner en rond.

Au niveau de l’humour, pratiquement 40 ans plus tard, on ne peut pas s’étonner que ça fonctionne moyennement. Certains passages fournissent de quoi rire, mais de manière générale, l’ensemble est léger, bien que jonglant avec des blagues lourdes rapidement évacuées.

Si aujourd’hui M*A*S*H est connue pour son dernier épisode qui est le plus regardée de l’histoire de la télévision américaine, la série se compose tout de même de 11 saisons pour 251 épisodes et est considérée comme l’une des meilleures. Le pilote quant à lui se montre convenable, mais souffre d’une réalisation qui a vieilli et d’un scénario peut-être trop poussif sur les gags pour être réellement efficace. Il a le mérite de respecter l’œuvre qu’il adapte, ce qui était une bonne base pour démarrer.

Aller plus loin

– Vous pouvez vous procurer le film M*A*S*H en DVD et Blu-Ray.
– L’intégralité de la série est disponible en France en DVD.

Tags : Alan Alda M*A*S*H moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires