Que vaut McMafia, la série sur la criminalité internationale disponible sur Amazon ?

McMafia est la série évènement de ce début d’année sur BBC One, mise en ligne en France à la semaine sur Amazon Prime Video.

Large casting, multiples localisations, beaucoup d’argent et un sujet qui a de quoi fasciner composent cette création de Hossein Amini et James Watkins. Inspirée par le livre de non-fiction de Misha Glenny, la série se propose donc de nous plonger dans le monde du crime organisé, à ampleur internationale.

De banquier à… criminel

Pour nous introduire dans son univers criminel, McMafia se centre sur Alex Godman (James Norton en mode le moins expressif possible), fils d’une famille russe immigré qui a choisi de se détacher de son histoire familiale pour mener une vie qui est qualifiée d’honnête en devenant gestionnaire de fonds d’investissement.

L’histoire familiale le rattrape lorsque son oncle se fait tuer sous ses propres yeux et qu’il décide de se lancer dans une vendetta, quitte à mettre en péril tout ce qu’il a construit jusque-là.

McMafia est donc autant une série sur le crime organisé que sur une tragédie familiale. Le parcours d’Alex est là pour nous signifier que l’on ne peut pas fuir ce que l’on est. Au mieux, on peut se mentir à soi-même, mais le passé finit toujours par nous rattraper pour mieux nous emporter.

Voyage à travers le monde

Les gros moyens ont été mis pour cette co-production BBC/AMC/Cuba Pictures qui nous fait voyager. Londres, Mumbai, Prague, Moscou, Tel Aviv… On ne peut nier l’ambition de la série en terme géographique —  qui va avec le sujet — malgré une cinématographie classique qui ne met pas en valeur les différentes destinations pour que l’on puisse mieux se souvenir où l’on se trouve. Bien entendu, il y a des régions plus ensoleillées que d’autres, mais c’est au final bien peu.

D’ailleurs, McMafia met un peu de temps à retranscrire l’angle criminel international au-delà de son côté globe-trotter. Rendre des transactions bancaires existantes, aussi importantes soient-elles, n’est pas tâche aisée et la série échoue quelque peu sur cet angle. C’est pourtant lorsqu’elle s’attèle à montrer comment un choix à un endroit impacte la vie d’autres à l’autre bout du monde que son histoire devient soudainement plus accrocheuse.

Entre immigration et criminalité

McMafia s’impose rapidement comme une série qui plie sous le poids de son récit d’envergure. Réflexion sur l’immigration, la délocalisation, le passé, la famille, la franchisation de la criminalité facilitée par le système (bancaire) et plus… Les sujets sont nombreux et tous ne parviennent pas à susciter l’intérêt.

La composante familiale avec les Godman ne s’intègre pas de manière fluide à l’intrigue, et vient surtout ralentir le développement de la scène criminelle. Celle-ci est représentée au départ par le russe mafieux Vadim Kalyagin (peut-être le personnage le plus intéressant de la série, incarné par le convaincant Merab Ninidze) et le businessman russo-israélien Semiyon Kleiman (David Strathairn).

Bien entendu, chaque joueur présent dans cette partie — Alex compris — a un objectif personnel, ce qui fait naturellement progresser les rapports de force et complexifie les enjeux.

Reste pour le moment que le scénario suit une route étrangement trop prévisible, avec une large palette de personnages dont une partie commence à peine à avoir des lignes de dialogues. Le tout retranscrit avec une certaine froideur, à l’image d’Alex qui maintient continuellement une façade, et qui ne facilite pas l’immersion.


Malgré un sujet qui a autant de quoi captiver que déstabiliser, où des millions sont brassés et des vies sont modifiées à tout jamais, McMafia ne parvient pas plus que cela à se démarquer pour emporter dans son histoire internationale. Elle possède quelques bons personnages qui sont surtout pris au piège dans une série incapable de leur donner l’espace nécessaire pour qu’ils puissent pleinement s’épanouir. Dans un tel contexte, pour le moment, McMafia est donc une série criminelle qui n’a pas ce qu’il faut pour se frotter aux plus grandes.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link