Meadowlands – Pilot (1.01)

18 Juin 2007 à 17:07

Meadowlands
Bienvenue à Meadowlands, si tu n’aime pas John From Cincinnati, tu es le bienvenu. Voilà le message de Showtime, totalement assumé par la chaine. Cette dernière souffre, semble-t-il toujours de son complexe d’infériorité, ou de son éternelle ambition, à savoir, devenir la nouvelle HBO. Du coup, elle tente par tous les moyens de faire Le nouveau show qui va lui donner le titre. Contrairement à la célèbre chaine aux trois lettres, Showtime n’a jusque-là pas réussi à imposer sa marque de fabrique. Son dernier succès en date, et la seule série de la chaine qui vaut vraiment le coup d’œil depuis l’arrêt de Dead Like Me, Dexter, est produite, écrite, et jouée par des anciens d’HBO.

Avec Meadowlands, ce n’est pas le cas. Tout comme pour The Tudors, c’est en Angleterre que cela a été fait. Décors anglais, climat anglais, acteurs anglais, sport anglais, musique anglaise… Bref, un produit britannique fait pour les américains.

L’histoire est celle d’une famille qui entre dans le programme de protection des témoins. Pourquoi, comment, on ne le sait pas. Il arrive à Meadowlands, sorte de Wisteria Lane britannique, l’endroit le plus sûr du monde, car il n’existe pas vraiment. À la fin de ce pilote, la révélation, pas franchement surprenante, ici, tout le monde est dans le programme.

Une réalisation, pas toujours de bon gout, tente de nous mettre la pression. Tout le monde est plus ou moins étrange. Bref, on veut nous insuffler une bonne dose de paranoïa. Ajoutons à cela l’excentricité et/ou le comportement douteux de certains personnages, et on se trouve vite à parler Twin Peaks.

Sur le papier, le concept pourrait paraître intéressant, mais la vision du produit fini ne va pas dans ce sens. Les personnages sont soit trop clichés, soit trop étranges, pour qu’on puisse y trouver quelconque attrait. La fin de l’épisode ne motive pas franchement à voir la suite. Pas de véritable intrigue, que des questions sans réponses, mais honnêtement, rien ne nous pousse à les chercher. Meadowlands est un produit froid, pas franchement motivant, avec des personnages sans intérêts dont le développement ne s’annonce pas prometteur. Pourquoi continuer à regarder ? Je ne sais pas, et de toute façon, l’aventure s’arrête ici pour moi.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link