Quand Duff Daniels entre en possession un ancien serpent, l’Unteka, le propriétaire du Screaming Hawk lui donne trois règles à suivre : ne pas le laisser sortir de la jarre, ne pas le laisser manger quelque chose de vivant, et ne jamais craindre le cœur d’un serpent. Mais quand la jarre se brise, le serpent se met à manger et grossit de plus en plus. Les Daniels, aidé par sa petite amie Erin, doit alors arrêter la bête.

Sci Fi avait fait la promotion de ce téléfilm, diffusé en août 2007, autour de Feedback, super héros incarné par Matthew Atherton, gagnant de l’émission de télé réalité Who Wants to Be a Superhero? On voit l’homme en question une minute à l’écran. En ce qui concerne les autres curieux, on retrouve dans le premier rôle, Michael Shanks, bien connu pour incarner Daniel Jackson dans Stargate SG-1.

Fidèle à la réputation des téléfilms de la chaine, Mega Snake est assez mauvais. Certains acteurs sonnent même assez faux, ce qui rajoute une sacrée touche d’exotisme, surtout qu’ils ont des accents du Sud.
Le point de départ n’est pas faramineux et la première demi-heure se déroule sans trop d’anicroches, comme on a l’habitude de le voir.

Le serpent entre en action et il est sans pitié. Si l’effet spécial n’est pas des plus réussis (petit budget oblige), il faut reconnaître que c’est un peu du total délire de le regarder bouffer l’homme qui lui passe sous le nez, et à ce niveau-là, l’équipe de production s’est lâchée. Du sang, il y en a, des scènes totalement ridicules, drôles et meurtrières aussi. Notre mega snake n’a pas de problème de conscience, il mange petit et grand.

Ce téléfilm est donc à la hauteur des autres productions Sci Fi de cet acabit. De la surenchère, des clichés, du risible, et autres petites touches. Mais bon, comme pour les autres, il y a de sacrés moments de franche rigolade.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire