Men of a Certain Age – Saison 2

Owen est désormais en charge de la concession automobile familiale et Terry commence à travailler pour lui. Joe s’entraine au golf pour rejoindre la compétition séniore.

Joe, Owen et Terry n’ont jamais été aussi près de la cinquantaine. En fait, durant cette seconde saison, Joe et Terry passeront le cap et fêteront ça de façon différente, car bien qu’ils soient des amis de longue date, vieillir les uns à côté des autres ne les rend pas plus similaires, même si cela leur donne de nouvelles perspectives d’avenir.

Comme pour la première saison, chaque personnage s’engagera sur une route différente, en parallèle des deux autres. Ils sont pratiquement toujours là les uns pour les autres, mais ils sont arrivés à un point de leur vie où ils se retrouvent de plus en plus souvent seuls face aux décisions importantes.

Owen, tout particulièrement, se devra d’être ferme dans ses choix, car il est désormais à la tête de la concession Chevrolet de la famille. Son père est encore là, mais il doit apprendre à s’éloigner et à laisser son fils devenir le boss. Ce ne sera pas chose aisée, l’économie du pays et des années de culture d’entreprise à réviser sont là pour imposer des épreuves majeures. Cela dit, chaque épisode est construit de façon à ce que les personnages dépassent un obstacle à la fois. C’est d’ailleurs parfois un peu frustrant, étant donné que ça n’offre que peu de place aux surprises, mais c’est une bonne façon d’installer une construction qui va sans cesse de l’avant et, pour Owen, c’est un moteur qui le fera progresser point par point, l’entrainant jusqu’au niveau où il parviendra réellement à s’affirmer face à son père.

Pour Terry, il est aussi question d’affronter diverses représentations du passé, mais cela évoluera vite, car il est temps pour lui de mûrir. Il a abandonné sa carrière d’acteur pour embrasser la stabilité et le confort que lui apporte le travail qu’Owen lui a fourni. Terry croit d’abord qu’il n’est pas fait pour ça avant de réaliser qu’il a surtout peur. Il a passé son existence à fuir l’effort et les engagements sérieux, mais c’est sur le point de changer. Cela ne touchera pas que sa vie professionnelle, car d’un point de vue personnel, il trouve avec Erin, une ancienne actrice devenue enseignante, le genre d’investissement émotionnel qu’il a longtemps évité. Terry est celui qui tire réellement son épingle du jeu dans cette seconde saison, alors qu’il était presque dispensable dans la première. La voie que le personnage emprunte se montrera donc intéressante et Scott Bakula parviendra à offrir une sensibilité supplémentaire à son rôle devenu plus nuancé.

Enfin, Joe complète le tableau en étant légèrement moins dominant par rapport à la première saison. Il faut dire que les changements dans sa vie n’ont pas la même ampleur que ceux qui touchent ses amis. Cela dit, c’est également parce que ce qui lui arrive se met en place progressivement et avec beaucoup de subtilité. Joe replonge petit à petit dans le vice qui ruina son mariage. C’est un joueur invétéré et, même s’il ne joue pas comme avant, il va trouver des palliatifs qui ne seront pas meilleurs. Cela l’emmènera finalement vers une zone sombre et le voir s’enfoncer de la sorte se révèlera presque douloureux.

Malgré ça, la série possède une structure qui fait que pour Joe ou Terry, et même Owen, la fin se fera sur une note positive. La conclusion est malheureusement plus ouverte que celle de la première saison, mais cette fois, il n’y aura pas de suite. Pour une fin de série, c’est toutefois convenable. Cela n’enlève rien au fait que Men of a Certain Age avait indéniablement encore beaucoup d’histoires à raconter.

Au final, cette seconde saison se montrera légèrement supérieure à la première, bénéficiant clairement du fait que l’on est familier avec les protagonistes. Le partage des histoires est mieux équilibré et, bien que certaines thématiques reviennent régulièrement, il n’y a pas d’effet de répétition, le show allant de l’avant. Quoi qu’il en soit, Men of a Certain Age confirme son étonnante capacité à entretenir l’équilibre entre la comédie et le drame, avec cette approche bien particulière des relations humaines qui apporte une sensibilité incontestable. Cela fait que cette excellente série est abouti et réellement atypique, malgré le fait qu’elle parle de personnes qui sont à un niveau de leur vie où la routine est importante.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link