Mildred Pierce (Série complète) - Critictoo Séries TV

Mildred Pierce (Série complète)

6 Jan 2013 à 15:20

Glendale, Californie. Mildred Pierce est une femme au foyer de la classe moyenne qui cherche à maintenir la position sociale de sa famille au cœur de la Grande Dépression. Après s’être séparée de son mari, elle doit alors trouver un travail pour subvenir aux besoins de ses deux filles, et tout particulièrement de l’ambitieuse Veda. Si la vie va sourire à Mildred, elle ne parvient pas à satisfaire les exigences de sa fille.

Todd Haynes délivre une nouvelle adaptation du roman de James M. Cain pour HBO. Histoire en 5 parties, Mildred Pierce nous entraine dans la vie d’une femme qui s’inscrit à contre-courant de son époque et qui va parvenir à trouver le succès au cœur d’une des périodes les plus difficiles de l’histoire. Mildred avait tout pour elle, sauf la seule chose qu’elle désirait le plus au monde : l’amour de sa fille Veda (incarnée par Morgan Turner, puis Evan Rachel Wood).

Kate Winslet est Mildred Pierce, une femme d’un certain standing qui va devoir accepter une chute sociale – mais surtout personnelle – pour pouvoir mieux remonter la pente et réussir. C’est assurément dans son interprète principal que la minisérie brille le plus, car l’actrice dotera le personnage d’une complexité et d’une puissance émotionnelle que le récit ne parvient pas à réellement délivrer.

Derrière son esthétisme impeccable, ses décors parfaits et tout simplement sa superbe représentation de l’époque, Mildred Pierce éblouit techniquement parlant, ce qui n’est aucunement une surprise ; cependant, la série lutte beaucoup plus à donner de l’ampleur à son histoire. Reflet d’une image peut-être trop propre, les détails manquent à l’appel pour permettre de complètement saisir les efforts fournis par Mildred pour arriver où elle en est. Sorte de mélange entre chance, obstination et talent, ses fameuses tartes (qui ont l’air vraiment délicieuses) offriront la porte d’entrée à l’ascension sociale de notre héroïne alors que la Grande Dépression aurait dû se mettre sur sa route. Seulement, la crise économique et le contexte social peine trop régulièrement à être reflété, nous laissant donc seul avec l’acceptation d’une réussite moderne. On pourra toujours s’appuyer sur Monty Beragon (Guy Pearce), dont s’éprend Mildred, qui est le reflet d’un temps hollywoodien qui n’existe quasiment plus, avec une sophistication très ancienne et pleine d’un idéal que l’époque ne peut justement pas soutenir.

L’ascension sociale de Mildred se doublera alors d’un bonheur sentimental pour former un tableau presque idéal s’il n’y avait pas Veda pour venir l’abimer, le briser, le ruiner, et ce, dès qu’elle en a la possibilité. D’abord jeune fille et adolescente irrespectueuse et prétentieuse, Veda transpire une arrogance qu’il parait difficile à égratigner. Elle se montre donc tout simplement ingrate dans sa recherche et son besoin d’image et de perception sociale qu’elle n’a ni mérité, ni hérité, mais qui l’anime et l’habite. Malgré toutes les horreurs qu’elle a pu prononcer, Mildred reste en quête d’un amour que son enfant ne veut pas lui donner, et mieux encore, ne peut pas lui donner, car elle n’a clairement pas cela en elle. Décrite comme un véritable serpent venimeux, rien n’incarne mieux l’adulte qu’elle devient, insinuant son venin plus insidieusement que jamais, et entrainant sa mère dans un gouffre psychologique sans qu’elle ne s’en rende compte.

Cette recherche sans fin de l’amour de sa fille est donc au cœur de Mildred Pierce, mais elle ne parvient pas à posséder toute la dimension que requiert le sujet. D’abord, car les sacrifices continuels de Mildred peinent à trouver une raison d’exister devant une enfant qui ne connaît que le mépris, ensuite car la connexion ne se fait que bien trop tard et ne prend corps que grâce à la performance majestueuse de Kate Winslet, livrant une Mildred Pierce bouleversante et désespérée.

Mildred Pierce se révèle donc impeccable sous bien des aspects, mais c’est dans le drame qui doit lui donner vie que la série ne parvient pas à totalement s’exprimer, ne délivrant que trop tardivement la vague d’émotions qui aurait dû faire mouvoir l’ensemble de l’histoire.

Cet article a été publié pour la première fois en avril 2011.

Aller plus loin…

Titre : Mildred Pierce – coffret 2 DVD
Langue : Français, Anglais
Sous-titres : Français
Studio : HBO
Nombre de disques : 2
Date de sortie du DVD : 7 mars 2012
Prix conseillé : 19.99€

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link