Modern Family - Fears (1.16)

Haley passe son permis pour la troisième fois. Cameron et Mitchell reçoivent la pédiatre de Lily pour diner quand la petite dit le mot « maman ».

Mitchell : Well, her fist word was every gay fathers’ worst nightmare !

Comme chaque épisode, nous avons ici un thème : la peur. Le truc, c’est que souvent c’est fait de façon moins évidente.

Tout le monde a peur, donc. Haley a peur de rater son permis ; Claire a peur que sa fille conduise (et c’est justifié); Manny a peur du grand huit (accessoirement, Jay aussi) ; Phil a peur des araignées et de plein d’autres choses qui pourraient se trouver sous sa maison. Mitchell et Cam ont peur de ne pas être à la hauteur pour Lily.

Chaque storyline de l’épisode explore donc cela, mais toutes n’ont pas le même intérêt. Celle de Manny, Jay et Gloria est un peu basique et se contente de jouer avec les ressorts habituels, mais sans trop de conviction. C’est un peu là pour compléter le tableau. Phil et Luke ont le droit à une conclusion sympathique, mais le reste est un peu trop répétitif et une fois passées les premières minutes, ça perd en humour.

D’un autre côté, Haley qui passe son permis, même si ça aurait pu être plus développé, le fait que le personnage sorte un peu de ses routines est plutôt une bonne chose. Comprendre qu’elle arrive à faire rire sans son crétin de boyfriend.

Une fois n’est pas coutume, Cam et Mitchell sont ceux qui héritent des meilleurs dialogues et qui se lancent là où on ne les attendait pas. On peut regretter que la pédiatre tarde à vraiment être utilisée, mais les dialogues et, surtout, les réacteurs du couple sont vraiment excellents.

Au final, l’épisode délivre une bonne dose d’humour, même si certaines storylines n’ont pas trop de potentielles, celles qui en ont compensent largement, en grande partie grâce au découpage de l’histoire. Il y a quand même un léger manque de finesse qui agace par moment.