Toute la famille est enfin arrivée à Hawaii. Mitchell entraine Cam dans des voyages culturels. Phil tente de convaincre Claire de se détendre. Jay reçoit un coup de téléphone de son frère qui lui rappelle qu’il a désormais l’âge de leur père quand il est mort, ce qui le pousse à se remettre en forme.

Jay : I decided to get in better shape quick. Didn’t want to end up like my old man. Although he did die doing what he loved — refusing service to hippies who came into his store.

Après un épisode à l’aéroport, voilà celui sur le lieu de vacances. Les groupes vont alors fonctionner de manière plus habituelle, les familles s’étant recomposées.

Nous avons donc Phil qui essaie de faire de cette semaine la lune de miel que lui et Claire n’ont jamais eue. Comme toujours, elle n’est pas vraiment d’humeur à suivre les délires de son mari, mais finira par se laisser faire. Phil est quelqu’un de persistant. Tout ça s’emmêle alors avec les enfants, mais sans que ça ne soit trop concret, disons plutôt que se sont les inquiétudes de Mme Dunphy qui font tout le travail. Étrangement, la plus grosse part humoristique de cette storyline se trouve dans les séquences interviews qui donnent à Phil beaucoup d’opportunités pour utiliser ses blagues vaseuses.

Enfin, ce n’est pas le cas uniquement pour cette partie de l’épisode. Il faut dire que certains personnages n’ont pas le matériel nécessaire pour être bien utilisé, Manny en particulier, qui s’enfonce dans une parodie de lui-même. Les enfants ne sont pas gâtés durant ce voyage de toute façon, à part peut-être Haley qui va connaitre les malheurs qui accompagnent une trop grande consommation d’alcool.

Pour Mitchell et Cam, là encore ce ne fut pas toujours très inspiré, la première moitié de leur histoire se concentrant sur des routines comiques déjà bien usées par le couple pendant la saison. Ça fonctionne quand même, mais il manque un peu de panache. Ce sera légèrement corrigé quand ils perdront Lily dans l’ascenseur.

Pour finir, parce que c’est son anniversaire, Jay ! Son histoire est un peu classique, mais elle donnera l’opportunité à Gloria de voler la vedette à l’occasion. En tout cas, comme pour les autres, Jay excelle durant les séquences interviews, ce qui compense pas mal pour le reste.

Au final, comme souvent avec Modern Family, même si une partie de l’épisode tombe à plat ou ne décolle pas, le mélange des différentes histoires et techniques narratives permet de faire ressortir les meilleurs éléments et de bien faire rire. Ce qui est dommage, c’est que dans ce registre, ça aurait pu être bien plus fort, car trop de bonnes opportunités sont lésées par des tournures scénaristiques trop classiques et pas toujours inspirées. Le voyage à Hawaii laissera quand même de bons souvenirs.