My Name Is Earl – Burn Victim (3.11)
Pour regagner sa liberté, Earl accepte une fois de plus d’aider le directeur. Il doit mettre en place une réconciliation entre un prisonnier et ses victimes.

La libération d’Earl est proche, il était assez prévisible que ça ne dure pas toute la saison, mais, tout de fois, rien n’est encore fait pour Earl, je ne vais pas tout vous raconter. Bref, un épisode assez bon, comme à chaque fois qu’il y a le directeur pour mettre de l’ambiance. Craig T. Nelson va manquer à la série quand Earl ne sera plus en prison.

Sinon, le coup du bal de promo était assez sympa, surtout l’implication de Joy. Darnell et sa tortue, ça vaut aussi le coup. Pas mal de petites choses donc, mais la karma dans tout ça. C’est vrai qu’on n’en parle plus trop, mais je pense que ce que fait le directeur pourrait-être la conséquence de ce qu’a fait Earl pour arriver à ses fins. Enfin, c’est une interprétation comme une autre.

Il y a encore 2 épisodes avant la pause de mi-saison, ce qui est assez surprenant vu la conjoncture actuelle. Il n’y aura peut-être pas d’épisodes en janvier, nous verrons bien.