My Name Is Earl – Early Release  (3.12)
Earl se prépare à sortir de prison. Une fois devant la grille, il apprend la vérité, le directeur a détruit ses certificats, il ne peut plus sortir. Il se fait envoyé en isolement, et après 60 jours, il en sort avec la ferme intention de s’enfuir de prison. Pour l’aider, il va s’associer avec Randy, Franck et Paco. Catalina, Joy et Darnell vont prêter main-forte de l’extérieur.

Ça y est, Earl va sortir de prison, et cela ne va pas se faire sans mal. Pour son retour a la liberté, on a le droit à l’un des épisodes les plus réussis de la saison. Alors, par où commencer… Les tentatives d’évasion de Frank valent le détour. Les délires d’Earl en isolement. Randy qui s’entraine à courir au ralenti. Darnell et sa prise vulcaine pour endormir le garde. Le Directeur et sa carrière d’acteur porno. Joy qui assomme le garde avec son orgue électronique. Que du bon dans cet épisode.

La semaine prochaine, Earl retourne a son ancienne vie, et à la liste. Dommage que Frank, Paco et le directeur restent derrière, c’étaient de très bons personnages et je ne pense pas que l’on ait souvent l’occasion de les revoir, mais on ne sait jamais. Dans MNIE, il y a une bonne base de personnages récurrents, du coup, on peut toujours espérer les revoir le temps de quelques épisodes, comme ça, à l’occasion.