Après avoir été percuté par une voiture, Earl est allongé, inconscient au milieu de la rue. Il va alors se réfugier dans la version imaginaire d’une sitcom familiale dans laquelle il vit une vie paisible. Randy a décidé de le sauver et, pour y arriver, il va voler l’ambulance et le conduire à l’hôpital. Sur la route, il va récupérer Joy, Darnell et Catalina.

Avant de commencer, on a le droit à une introduction hilarante faite par Jeff Zucker de NBC. Le ton est donné, et on se trouve alors dans les meilleures conditions possible pour apprécier le retour d’Earl. D’ailleurs, pour fêter ce retour, nous avons le droit à un double épisode. Ce format n’a pas toujours été une réussite pour la série, mais la pause à permis, visiblement, de redonner le sens du rythme aux auteurs de la série. Les évènements ne vont donc pas cesser de s’enchainer, les meilleurs comme les mauvais, mais on n’a pas le temps de se plaindre de ses derniers qui ne sont pas trop nombreux.

L’idée la plus mal gérée de l’épisode est la vision Sitcom d’Earl. Le point de départ n’est pas mauvais, mais la voix off d’Earl a tendance à ruiner la majorité des effets comiques. Heureusement, ses scènes ne seront pas majoritaires, et mieux encore, celles avec Paris Hilton le sont encore moins – on a eu peur. La blonde se révèle très pénible à regarder et, surtout, à écouter.

Joy, Darnell, Catalina et Randy sont par contre très en forme. On a bien sûr le droit à quelques routines un peu trop usagées entre les personnages, mais la dynamique est bien là, et l’histoire ne leur laisse pas le temps de se reposer.

Pour agrémenter le tout, on nous ajoute de nouveaux personnages secondaires plutôt efficaces, comme on nous ramène des habitués plutôt en forme. La palme va au docteur interprété par Ravi Kapoor.

Un retour des plus réussi pour la comédie de NBC. Nous n’avons, par contre, aucune idée de ce que va devenir la vie d’Earl après la prison et le coma. On peut supposer que les choses vont reprendre le cours normal. Ce double épisode laisse présager d’une fin de saison réussit, espérons que ce sera le cas.