My Name Is Earl – Midnight Run (3.10)
Earl et Randy doivent retrouver Frank. Joy décide, contre l’avis de sa sœur, de forcer la naissance.

On reprend là où l’on s’est arrêté, et on commence avec la partie la plus comique de l’épisode. Le résumé, donc, est fait comme une bande annonce, et vu que c’est complètement con, c’est forcément marrant. La suite de l’épisode est un peu prévisible.

Earl et Randy continuent à se chamailler et partent à la recherche de Frank. Liberty découvre ce que Joy veut faire et vient l’en empêcher. Tout le petit monde va finir par se retrouver. Joy va donner naissance au bébé et Frank va se faire attraper. Pendant ce temps, Catalina garde les enfants de Joy.

Il y a de bons moments, comme quand Darnell se met à avoir des contractions, mais dans l’ensemble, ça reste assez calme. Pas de rire, quelques sourires. Il y a par moment des réminiscences de ce qu’était Earl, mais dans cet épisode, on à juste le droit à voir le temps passer, sans trop s’ennuyer.