My Name is Earl – Bullies (4.23)

Earl veut rayer de sa liste un gamin qu’il avait humilié à l’école, mais il va découvrir que ce dernier est devenu un bodybuilder très intimidant. Randy ne cesse de se faire terroriser par Joy et va trouver une solution pour que cela s’arrête.

Après plusieurs semaines d’absences, My Name is Earl revient avec un épisode fortement thématisé : Les Bullies. Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec ce terme anglophone, petit éclaircissement : un bully est une petite terreur qui s’en prend toujours à plus faible. Personnage classique dans l’iconographie télévisuelle US.

Bref, Earl était un bully. Joy l’est éternellement. Randy va en devenir un.

Donc, Earl désire rayer Wally de sa liste, mais ce dernier est super balèze et il n’a pas envie de se faire totalement annihiler par lui s’il lui disait qui il est véritablement. Résultat, il se fait appeler Cliff et va découvrir ce que Wally veut vraiment. En attendant, Randy se retrouve à prendre des stéroïdes de requins qui vont faire de lui un Ultimate Bully.

Toutes les histoires vont inévitablement se rencontrer dans une violence ahurissante.

Sans être hilarant d’un bout à l’autre, cet épisode se révèle plutôt fun, en grosse partie grâce à Randy qui dégénère complètement. La participation de Joy est anecdotique, mais moins que celle de Catalina qui n’a vraiment plus rien à faire dans la série.

My Name Is Earl entre donc dans la dernière ligne droite de sa saison avec énergie et démesure, ce qui est plutôt prometteur.