My Name Is Earl – Dodge's Dad (4.27 - fin de saison)

Earl se met en tête de dire à Dodge qu’il n’est pas son père, mais avant ça, il doit prouver que c’est Little Chubby. Il se met donc en quête de l’ADN de l’homme le plus puissant de Camden.

Avant tout, je dois dire que quand le to be continued s’est affiché à la fin de l’épisode, j’ai été pris d’un certain désarroi. La série est quasiment enterrée par la chaine, et ce, depuis quelque temps, malgré ça, nous n’avons pas de fin ! Espérons donc qu’elle survive, sinon, nous ne saurons jamais qui est le père d’Earl Jr.

Et oui, on finit par savoir qui est celui de Dodge, mais cela s’accompagne d’une surprise sur son frère.

Mais avant d’en arriver là, Norm MacDonald reprend son rôle de Little Chubby. Ce dernier s’est fait réopérer depuis sa dernière apparition et est redevenu la brute qu’il avait toujours été. Sans oublier le fait qu’il est riche. Earl et Randy se retrouvent donc seuls. Ils doivent trouver une trace d’ADN pour obtenir ce qu’ils veulent : prouver la paternité de Chubby.

Étant un grand fan de Norm, je me réjouis qu’il soit repassé par là, d’autant plus que les scénaristes se sont montrés plutôt inventifs pour lui donner du matériel comique. L’épisode se montre alors assez bien monté et rythmé. Ça défile à toute allure. Le seul défaut serait certainement la mise en retrait de Randy qui aurait pu apporter un peu plus à l’histoire.

Une fin de saison réussie s’il y a une suite. Dans le cas contraire, elle s’accompagnera de quelques regrets.