My Name is Earl – Witch Lady (4.21)

Earl veut se faire pardonner auprès de celle que tout le monde à Camden connait sous le nom de vieille sorcière. Malheureusement pour lui, elle va en profiter pour se venger et l’enferme dans sa cave. Peu après, il y sera rejoint par tous ceux qui se sont moqués d’elle.

Betty White est la guest de l’épisode du jour et va jouer La vieille sorcière, un personnage typique pour My Name Is Earl.

On commence comme d’habitude, avec Earl qui se rappelle ce qu’il a fait de mal, et l’on s’attend à ce que la grand-mère à l’allure étrange se révèle être une gentille petite dame victime de la méchanceté des autres et qu’Earl va finalement trouver de quoi la rendre heureuse.

Mais non. La voilà qui se met à kidnapper tous ceux qu’elle peut, les balançant dans des sacs en bas de l’escalier avant de les enchainer au mur. Même Joy va se faire avoir, car elle est veut démontrer à Darnell qu’elle aussi elle peut être gentille.

Au final, la vieille était vraiment folle, mais on aura le droit à une petite morale sur le fait de mettre des étiquettes aux gens. Bon, c’est assez bref et cela ne ruine pas du tout l’originalité de l’épisode. En plus, Joy et Darnell héritent d’une intrigue secondaire qui finira par rejoindre la première sans handicaper le rythme.

Il n’y a donc pas vraiment de reproche à formuler ici. Certes, le délire aurait pu être plus extrême, mais l’histoire recèle quelques bonnes surprises et l’ensemble se montre assez sympathique à suivre.