Le NCIS enquête sur un trafic de cocaïne. Les preuves mènent au corps d’un officier de la brigade canine, probablement tué par son chien. Abby va rapidement s’attacher au présumé coupable qu’elle refusera de laisser partir tant que son innocence ne sera pas prouvée.

Dès le départ on sait que le chien est innocent, c’est à peu près tout le problème. En fait, Abby nous fait rentrer dans une de ses routines qui plombent le suspens, mais qui ne sera pas trop nuisible à l’histoire – question d’habitude, surement.

L’enquête sur le trafic de drogue ne parait pas toujours crédible, cela ressemble plus à un prétexte qu’à un véritable dossier d’investigation monté durant des semaines. Mais bon, dans NCIS, on ne s’attend pas toujours à voir du solide. L’épisode semble avoir été construit autour d’Abby et cela fonctionne plutôt bien.

En fait, côté divertissement, on est plutôt bien servi. Les dialogues sont énergiques, les blagues – pas toujours de bon gout – de DiNozzo sont assez efficaces, Ducky et Palmer fonctionnent toujours bien ensemble et Gibbs est aussi en forme. Bref, à défaut d’avoir un épisode basé sur une enquête solide, nous avons un épisode orienté divertissement décomplexé. Ça marche, et c’est aussi pour ça que NCIS est populaire.

Au final, la chose la plus réussie est surement la place de McGee dans l’épisode. Le personnage a été développé plus ou moins bien durant les années, et quand il se retrouve un peu plus mis en avant, on n’est jamais trop sûr du résultat. C’est plus souvent agaçant qu’enthousiasmant. Ici, ça fonctionne à merveille. Timothy a pris de l’assurance et n’a plus son aura de second couteau. Bref, la dynamique entre lui, Abby, et les autres ne souffre pas un instant, durant l’épisode, des maux que l’on pouvait lui trouver autrefois.

On finit sur la directrice et son nouveau mystère. Il est probable que ce soit en prévision du prochain épisode, mais il est aussi possible que ce soit une mise en place pour son départ de la série. Après tout, on ne sait pas quel personnage doit partie, et vu qu’elle ne semble plus trop trouver sa place dans les épisodes, son départ ne serait pas une mauvaise chose, pouvant redynamiser l’ambiance dans les locaux du NCIS. Il ne faut pas sauter trop vite sur les conclusions, elle peut encore retrouver le rôle qu’elle avait par le passé.