NCIS – Lost & Found (5.09)
L’équipe de Gibbs doit s’occuper d’un garçon de 9 ans dont le père est recherché. Partant d’une histoire d’enlèvement, l’enquête va mener à une affaire de meurtre non classée.

Pour commencer, le coup du gamin n’est pas très original, même ses ressemblances avec Tony, bien qu’assez comique, du point de vue des réactions qu’elles engendrent, ont un arrière-gout de déjà vu. Ensuite, on se doute dès le départ que le gars n’est pas coupable, ou du moins qu’il y a des circonstances atténuantes. Pourquoi ? Vous avez déjà vu une famille détruite par le NCIS, laissant un gamin, dont tout est fait pour qu’il soit attachant, livré aux services sociaux. Non, il y a peu de chance que ça arrive.

L’histoire est donc assez faiblarde, mais l’ambiance de l’épisode et les dialogues rattrapent le tout. On se retrouve donc avec un épisode sympathique, mais trop banal et à la résolution bien trop prévisible. Ça traine même un peu en longueur. Bref, ce n’est pas le meilleur épisode de la saison.

Du point de vu continuité, la directrice lit un article qui nous apprend qu’Hollis prend sa retraite, et qu’elle va surement partir pour Hawaï. Cela laisse supposer que nous ne la reverrons pas tout de suite, enfin, si, peut-être avant son départ, allez savoir.