L’équipe enquête sur la mort d’un Marine dont le corps a été retrouvé sans pieds, alors qu’Abby se rend en compagnie de McGee à Mexico pour donner un cours.

L’introduction d’Alejandro Rivera au précédent épisode avait un but clair : servir pour la mise en place des éléments qui vont alimenter cette fin de saison 7. Cela va donc passer par un petit tour à Mexico en compagnie d’Abby et McGee, alors que le reste de l’équipe de Gibbs enquête sur la mort d’un caporal.

Autant le dire, l’enquête menée principalement par Tony et Ziva va souffrir quelque peu de ce qui est train de se préparer pour Gibbs, passant rapidement au second plan et n’étant pas suffisamment étoffé pour convaincre. Il y a malgré tout quelques bonnes idées, à commencer par l’évolution de l’enquête, nous conduisant d’une simple mort à une histoire de serial-killer. L’équipe doit alors trouver qui a tué le meurtrier et pour qui tuait justement le militaire. Cela ne va jamais prendre de grosses proportions alors que le sujet l’aurait permis, et il n’est pas bien compliqué de deviner vers qui tout cela va nous mener. L’enquête finit à sa façon par ajouter sa pierre à l’édifice que les scénaristes sont en train de construire.

Cela concerne bien entendu Mexico, la drogue et Gibbs. Pour le moment, tout n’est pas totalement relié, mais le petit séjour d’Abby – accompagnée de McGee dans le rôle du garde du corps – va servir à réellement lancer l’histoire. La scientifique va se retrouver sur une affaire vieille de 20 ans, liée à la mort de la femme et la fille de Gibbs. L’étude des preuves va donc conduire Abby à découvrir la vérité, soit que c’est Gibbs le tueur. C’est quelque chose que le spectateur sait depuis un bon moment, et qui hante la série depuis fort longtemps. Quoi qu’il en soit, cette histoire a avant tout l’avantage de mettre en avant notre scientifique, qui fut peu à l’honneur cette saison, et qui trouve ici une opportunité de sortir de sa routine et de mettre un peu plus en avant la particulière relation qui la lie à son boss.

Il est donc maintenant évident que cette fin de saison est décidée à mettre un terme à ce secret bien gardé de Gibbs pour l’exposer au grand jour et permettre ainsi d’aller d’une certaine façon de l’avant. En tout cas, il est plus que temps d’affronter les démons du passé.

En attendant, NCIS nous livre un épisode avec une enquête un peu trop faiblarde et qui sert avant tout à préparer le terrain pour la suite.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire