NCIS – Bounce (6.16)

Un homme se fait passer pour Tony après s’être débarrassé d’un cadavre. L’agent du NCIS va alors se retrouver à la tête de l’investigation quand celle-ci va se retrouver liée à une vieille affaire datant de l’époque où il dirigeait l’équipe.

Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas eu un épisode centré sur Tony. Pour l’occasion, il va donc se retrouver, le temps de l’enquête, à diriger l’équipe. Le pitch de base qui mène à cette situation parait un peu forcé sur le départ, à cause d’une introduction un peu trop théâtrale, mais l’idée va rapidement se montrer assez fructueuse.

L’agent DiNozzo n’est pas un débutant et il va nous le rappeler pour l’occasion, sortant quelque peu de son rôle de bon second. Gibbs va se prendre au jeu et redevenir celui qui suit les ordres. Ça fait un peu étrange au début, mais vu que c’est volontaire et le scénario joue bien avec ça. Pour le coup, Ziva et McGee sont un peu mis en retrait.

Là où ça ne prend pas toujours, c’est qu’à force de vouloir pousser Tony dans les traces de son Boss, il a fallu lui trouver ses « trucs » à lui. On retrouve donc le campfire qui nous rappelle quelques souvenirs, mais c’est une rencontre discrète avec Palmer qui parait vraiment hors propos. Difficile d’y croire, que ce soit du point de vue relationnel ou des compétences.

Mais passons, car il ne s’agit que d’une scène qui finit par se révéler plus qu’anecdotique. L’enquête se déroulera assez efficacement, quelques petits twists permettent de maintenir l’attention sur le travail et d’échapper que l’on ne tombe dans la farce. Le ton est d’ailleurs bien géré, mélangeant celui imposé par Gibbs et la légèreté de DiNozzo. Malgré quelques éléments on évite ainsi de sombrer dans une fausse gravité qui n’aurait pas vraiment avec le personnage.

L’épisode ne s’est donc pas uniquement construit sur l’inversion des rôles, mais a également été bâti sur une affaire qui tient la route. Si on passe quelques mauvaises habitudes inhérentes à la série, le résultat est des plus convaincants. L’expérience serait à renouveler un jour, mais pas tout de suite, et peut-être avec un autre agent.