NCIS - Child's Play (7.09)

Un Marine retrouvé mort conduit Gibbs et son équipe dans la vie d’une jeune fille prodige de 12 ans, qui en sait plus qu’elle ne veut bien le dire.

Thanksgiving est dans deux jours et Ducky surgit avec des invitations. Mais, nos agents du NCIS ont déjà des plans pour les fêtes. Ces derniers vont être perturbés par le corps d’un Marine retrouvé à la place d’un épouvantail. Un corps fort exposé, qui conduit notre fine équipe à se pencher sur une petite entreprise militaire exploitant le talent de jeunes prodiges pour améliorer les techniques militaires. Dans le lot, Angela, 12 ans, se détache de par sa relation avec le Marine retrouvé mort.

Il n’est pas rare que le NCIS voie une de ses affaires liées à un enfant/adolescent, et si parfois, cela fut assez bien exploité, cet épisode peine singulièrement à se démarquer. Il faut dire que les gamins plus intelligents que la moyenne, on en a suffisamment vu pour ne plus être impressionné, qu’il soit bien ou mal écrit. Angela est futée et assez sage, mais n’apporte pas grand-chose de vraiment intéressant au dossier qui nous occupe, qui, en somme, ne se révèle pas des plus complexes et solide.

L’enquête n’est donc pas la plus palpitante qui soit, alors pour pimenter le tout, Thanksgiving approche. Chacun a des plans qui vont être bousculés, et on sait bien que cela va finir autour de la table de Ducky. Aidé par un Tony assez inspiré ces derniers temps, on a le droit à certaines répliques qui pimente un peu l’épisode, finalement trop sobre et trop classique.

Les défauts de l’épisode sont aussi ses qualités, car au fond, on obtient à l’arrivée un petit épisode de NCIS standard, qui remplit les attentes de base. L’affaire n’est pas passionnante, mais elle a le mérite de ne pas ennuyer. Les coupables potentiels sont assez limités, mais l’épisode les garde pour la fin, nous empêchant ainsi de réellement arriver à déduire qui est le responsable. On a par ailleurs le droit à une petite mise en scène un peu gratuite quand le NCIS vient arrêter le coupable.

Enfin, après l’effort le réconfort, tout le monde se retrouve chez Ducky pour la dinde! Une sympathique façon de célébrer Thanksgiving.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire