Une scientifique meurt, renversée par un bus, mais les preuves révèlent qu’elle a été empoisonnée. Elle a laissé derrière elle un puzzle composé d’équations qui va commencer à obséder Abby au point d’inquiéter Gibbs.

C’est Halloween, mais NCIS n’est pas trop dans l’ambiance cette année et cela va donc se résumer à Tony en costume en fin d’épisode et à Abby qui va décorer son labo, elle aussi juste avant le générique final. Tout ceci est un peu dommage, car la série a su, par le passé, s’amuser avec cette fête.

A la place, nous avons une histoire de meurtre – forcément – qui va pousser Abby vers une sorte d’obsession passagère. La scientifique du NCIS ne semble plus trop inspirer les scénaristes de la série depuis quelque temps déjà, la revoir au premier plan n’est donc pas une mauvaise chose. Cela dit, la construction de son intrigue ne va pas jouer en sa faveur.

Le fait qu’elle développe une fascination pour le travail de la morte est bien amené et même convenablement utilisé. Par contre, cela devient rapidement poussif. On tente trop de nous faire adhérer à cette obsession qui devient presque morbide. Il n’est pas difficile, connaissant le personnage, de saisir ce qui l’a entrainé sur cette voie, mais elle s’enfonce bien trop rapidement et en sort encore plus vite pour que cela parvienne à rester cohérent. Le problème est peut-être qu’Abby a justement été trop longtemps mise en retrait pour que ce soudain regain d’intérêt pour le personnage tienne la route avec si peu de finesse.

En tout cas, ça a le mérite de faire gagner du temps, car la résolution de l’affaire se révèle être plutôt simple. Il faut dire que les pistes sont limitées, tout comme le nombre de suspects.

Cracked est donc un épisode qui aurait certainement bénéficié d’une approche plus subtile au niveau du développement psychologique d’Abby. Cela n’a jamais été la grande force du show, mais il faut reconnaitre que, par le passé, ça a déjà été fait avec plus de délicatesse. Mais Abby a fini, avec les années, par être coincée dans son iconographie et ses codes de conduites qui ne lui offrent plus beaucoup d’opportunités pour évoluer. C’est un constat un peu triste et j’espère ne pas avoir à faire le même au moment où Ducky obtiendra enfin l’épisode qu’il mérite.