NCIS – Enemy on the Hill (9.04)

Un tueur à gages est tué par accident et la police découvre que sa cible était un lieutenant de la Navy. L’équipe de Gibbs doit retrouver le commanditaire du contrat pour l’empêcher d’engager quelqu’un d’autre. Abby découvre qu’elle a un frère dont elle ignorait tout.

Pauley Perrette est l’actrice la plus populaire du petit écran américain selon un récent sondage. Ironiquement, son personnage, Abby Sciuto, n’a pas réellement eu de développements depuis longtemps. Il était donc temps de changer un peu cela et c’est ainsi qu’elle se retrouve avec un frère.

Le point de départ est un peu poussif, mais c’est souvent le cas avec Abby. L’idée est de toute façon d’introduire un changement dans la vie parfaitement équilibrée et joyeuse de la laborantine du NCIS. Elle sort ainsi de ses routines et de sa coquille pour encaisser un coup qui fait mal, puisque cela remet en cause tout ce qu’elle croyait sur sa famille et sur son identité.

Malheureusement, on ne peut pas dire que toute cette histoire s’intègre impeccablement avec le reste, bien au contraire. On pourrait même penser que ça a été rajouté à la va-vite au milieu de tout ce qui se passe. Cela a en tout cas pour conséquence de diminuer l’impact de l’investigation du jour, tout particulièrement de sa chute.

Cette affaire tourne autour d’un tueur à gages qui est mort avant d’avoir pu remplir le contrat pour lequel il a été payé. La cible est un Lieutenant de la Navy, un héros qui a aujourd’hui un poste important, mais pas assez pour justifier que quelqu’un lui en veuille au point de commanditer son assassinat. Pour le coup, Ziva se retrouve à devoir assurer sa protection, ce qui ne sera pas une partie de plaisir.

À côté, nous avons Gibb, McGee et un DiNozzo particulièrement excité qui mènent l’enquête. Les pièces du puzzle vont s’assembler à un rythme régulier. Un peu trop peut-être, car les twists qui sont amenés pour tenter de complexifier le dossier se révèlent prévisibles à la seconde près. La conclusion le sera d’ailleurs tout autant.

Enemy on the Hill est donc un épisode passable qui ne laissera sa marque uniquement grâce au lancement de la nouvelle storyline consacrée à Abby. Pour une fois depuis longtemps, celle-ci s’en tire avec du matériel qui s’annonce solide, ce qui est une petite consolation. Le reste ne décolle jamais et l’humour est un peu rébarbatif, n’aidant pas l’ensemble.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires