NCIS – Nature of the Beast (9.01)

21 Sep 2011 à 8:20

Tony est à l’hôpital après une fusillade. Une personne a été tuée, mais il ignore de qui il s’agit. Gibbs appelle Dr. Rachel Cranston pour qu’elle aide l’agent du NCIS à recomposer les évènements qui ont mené à cette soirée tragique.

La saison 8 se terminait en ouvrant la porte pour une nouvelle storyline centrée sur Tony qui s’annonçait feuilletonnante. Ce season premiere plonge directement dans cette histoire, mais elle n’entrainera pas les agents du NCIS là où on aurait pu les attendre.

Nature of the Beast est le genre d’épisode que la série aime utiliser à l’occasion. Il est ici question de découvrir ce qui s’est passé en suivant un personnage qui revient en arrière sur les derniers mois de sa vie. Nous n’avons donc pas une intrigue linéaire et on sait où Tony termine sa route. Par contre, il va nous falloir un peu de patience pour apprendre tout le reste.

Si cette approche a le mérite d’éviter de nous délivrer une reprise suivant la routine traditionnelle de la série, elle a malheureusement l’inconvénient de tourner un peu en rond. Cela trouve son origine dans le surplus de non-dits qui n’irritent pas uniquement Gibbs, car il y a quelque chose de beaucoup trop commode dans la petite amnésie de Tony qui tend à agacer quand le suspense commence à sérieusement s’étirer plus que nécessaire.

Donc, Tony a une mission. On lui a montré une photo et il a oublié qui était sur celle-ci, mais c’était définitivement sa cible. Rapidement, tout est ramené à E.J. Barrett et à ses derniers agissements dans les locaux du NCIS, à savoir, la récupération de la puce dans le bras de son collègue tué par le Port-to-Port killer.

Au milieu, il y a Gibbs qui n’aime pas être mis à l’écart quand il s’agit d’un de ses agents. Idem pour ses subalternes qui tentent de trouver une utilité. Dommage pour eux, ils échoueront. Ziva, McGee, Ducky et Abby sont péniblement sous-employés, et ils ne sont pas les seuls. En fait, même Gibbs est mis en arrière-plan trop souvent. Ramener Dr. Rachel Cranston, la sœur de Kate, est une idée sympathique, mais elle crée une distance entre DiNozzo et le reste de la distribution, ce qui n’était pas nécessaire étant donné qu’il a déjà été marginalisé quand il a obtenu sa mission du SecNav.

Quoi qu’il en soit, l’ensemble est relativement décousu et il faut attendre tardivement pour que les pièces du puzzle commencent à réellement s’assembler. Heureusement, même si une conclusion est trouvée, on nous installe une véritable intrigue fil rouge pour la saison et celle-ci a du potentiel. Ça aurait été mieux si elle n’avait pas été introduite de manière aussi poussive.

Au final, Nature of the Beast nous offre une reprise maladroite qui sacrifie les personnages au profit d’une longue introduction. Il y a donc de l’ambition pour cette neuvième saison, ce qui n’est pas une mauvaise chose si cela est géré avec plus de doigté par la suite.

Tags : NCIS Matt Craven Scott Wolf moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link