NCIS – Newborn King (9.11)

14 Déc 2011 à 11:34

À la vieille de Noël, l’équipe de Gibbs enquête sur la mort d’un Marine et se retrouve à protéger une lieutenante enceinte qui est recherchée par des hommes armés. Jimmy reçoit la visite de son futur beau-père au NCIS.

Pour célébrer Noël, NCIS ne trouve rien de mieux que de proposer un meurtre, des fusillades et une femme enceinte pourchassée par des méchants patibulaires. Malgré tout, l’esprit de Noël sera là, car au milieu de la violence, nous avons l’histoire d’un bébé à naitre sur lequel peut reposer l’avenir de son pays. D’accord, c’est poussif, mais quelques analogies tirées par les cheveux ne font pas trop de mal en ces temps de fête.

Quoi qu’il en soit, tout débute par un mort. L’entrée en matière est des plus classiques, laissant ainsi le temps au Lt. Emma Reynolds de préparer son arrivée. Dans le genre, elle se fait plutôt remarquer, jouant la carte de la Marine dure à cuire, bien qu’enceinte jusqu’au coup et pourchassée par trois hommes armés qui viennent de liquider son ami.

Le personnage a le mérite de s’accorder aux violons de Gibbs, ce qui apporte une énergie peu festive, mais tout de même sympathique. Pour entretenir l’esprit de Noël, il faut patienter jusqu’à la conclusion de toute façon. En attendant, le reste se révèle assez standard pour du NCIS. C’est bien rythmé et il n’y a pas trop de temps morts, ce qui est aidé par les enjeux pressants qui sont imposés dès la rencontre avec la future maman.

Cette dernière finira par accoucher, comme on s’en doute. C’est Noël, il fallait au moins ça, mais ce n’était pas suffisant et c’est pour ça que Jimmy a le droit à sa propre histoire dont la conclusion – prévisible dès le départ – est là pour alimenter l’esprit des fêtes. L’assistant de Ducky reçoit la visite de son beau-père, dépeint comme grincheux et peu enclin à voir sa fille épouser un employé gouvernemental. Forcément, il changera d’avis à la fin. C’est une petite consolation, car cette storyline est le point faible de l’épisode, étant bien trop lourde et clichée.

Du côté du reste de l’équipe, Tony a l’opportunité de faire le point sur sa vie privée et il semble qu’il commence à envisager une évolution de ce côté-là. Cela s’inscrit dans le travail fait autour du personnage depuis quelque temps pour l’encourager à mûrir et à trouver son propre chemin, au lieu de suivre celui de Gibbs. Il serait intéressant de voir cela évoluer dans ce sens de façon encore plus franche.

Au final, cet épisode de Noël de NCIS suit le cahier des charges adéquat et délivre le minimum que l’on est en droit d’attendre d’une histoire de ce type. L’intrigue centrale est en tout cas bien menée et les dialogues sont énergiques et ponctués de notes d’humour bienvenues. Dans l’ensemble, c’est plus que convenable, même si l’ambiance des fêtes aurait pu être plus présente.

Tags : NCIS Larry Miller moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link