NCIS - Outlaws and In-Laws (7.06)

Deux corps sont retrouvés sur le bateau construit par Gibbs, conduisant alors ce dernier et son équipe à jouer les conseillers familiaux avec Mike Franks, pour éviter un conflit international.

Comment Gibbs a-t-il fait sortir le bateau de son sous-sol? C’est la question à laquelle Abby aimerait pouvoir répondre, et quand la fameuses construction atterrit au NCIS, après que deux morts furent retrouvés dessus, une opportunité s’offre à elle.

Le bateau est le point de départ d’une histoire qui nous mènera au mentor de Gibbs et aux problèmes familiaux liés à sa belle-fille. Le NCIS va donc enquêter sur la mort de deux anciens militaires retrouvés dans le Kelly, l’ancien bateau de Gibbs, cadeau de ce dernier à Ameera, sa filleule. Un moyen comme un autre de s’assurer que le constructeur va mener l’enquête.

Rapidement, les soupçons se portent sur Mike Franks, mais nous savons déjà qu’il n’est pas vraiment responsable. Une bonne partie des évènements ayant mené aux morts est assez prévisible, suffisamment en tout cas pour que l’on puisse vite deviner de quoi il retourne. Et si l’équipe de Gibbs piétine un peu, lui, non, et heureusement pour nous. Difficile d’imaginer qu’on pourrait lui monter un bateau, justement.

L’épisode n’offre pas de révélation sur Gibbs, ou Mike Franks, mais permet de mettre les pieds dans la maison de Jethro, dans son salon pour être plus précise. Finalement, nous devions être les seuls à ne pas y être allés, donc cela n’a pas véritablement d’impact.

C’est, comme nous le dit Vance à la fin, une simple histoire de famille. Et, peut-être que pour l’énième apparition de Mike Franks, on aurait pu espérer plus. L’épisode possède le ton et le charme de NCIS, malgré une affaire assez peu complexe. Et, en prime, un Gibbs souriant quand même plus que de mesure.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire