NCIS – Restless (9.02)

28 Sep 2011 à 11:22

Un Marine revient d’Afghanistan et se fait poignarder alors qu’il arrivait à une fête en son honneur pour son retour. Rapidement, l’équipe découvre que le meurtre était en réalité une tentative de kidnapping qui a échoué.

Après une reprise qui a lancé une intrigue feuilletonnante que l’on retrouvera probablement d’ici à quelques semaines, NCIS reprend sa routine avec une enquête indépendante tournant autour du meurtre d’un Marine.

Jusqu’ici, rien de surprenant, tout comme la première partie de l’épisode qui se montrera assez conventionnelle. Cela dit, l’investigation va petit à petit s’engager sur des pistes qui redessineront les contours de l’affaire. Il faut tout de même attendre le dernier tiers pour découvrir les retournements de situation les plus inattendus, mais il est appréciable de constater que les scénaristes parviennent encore à trouver twists intéressants à des histoires qu’ils ont déjà racontées tant de fois.

Ce meurtre n’était que la partie visible de l’iceberg qui finira par révéler sa vraie nature, à savoir, une réflexion sur les traumatismes de l’adolescence et le besoin de les accepter et de les dépasser afin de pouvoir grandir.

L’idée est de faire écho à l’état émotionnel dans lequel DiNozzo se trouve. Le personnage a traversé beaucoup d’épreuves et a mûri. Il arrive à un point où il prend conscience de la personne qu’il était. Il veut alors tenter de se repentir, d’une certaine façon, ce qui le poussera à en apprendre plus sur lui-même qu’il ne l’avait escompté. De plus, l’occasion est saisie pour montrer à quel point il respecte ses coéquipiers à présent, même McGee. Surtout McGee. Cela rappelle que l’époque de probation du geek de l’équipe est maintenant loin derrière, alors que celle de Ziva vient de s’achever. Il semble que les agents du NCIS aient globalement atteint l’âge de la maturité, même son membre le plus puéril de nature. Gibbs apparait alors encore plus patriarcale que par le passé, ce qui donne un coup de vieux à tout le monde, devant et derrière l’écran. On notera enfin que cela se ressent également dans le labo de DuckyJimmy se révèle plus confiant que jamais, devenant de plus en plus une version jeune de son mentor.

Au final, Restless est un épisode des plus standards dans la forme. Nous sommes à la neuvième saison, il est difficile de trouver quelque chose à redire à cela, surtout que la formule, bien qu’occasionnellement fatiguée, se montre encore efficace quand l’intrigue s’engage là où on ne l’attendait pas. Ainsi, la routine reprend son cours et le fait relativement bien.

Tags : NCIS Louis Herthum Eve Gordon moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link