NCIS – Safe Harbor (9.05)

19 Oct 2011 à 12:01

Sur un navire faisant de la contrebande, un garde-côte est tué. L’agent Borin collabore alors avec l’équipe de Gibbs pour résoudre l’affaire. Les choses se compliquent quand une famille d’émigrés clandestins est trouvée à bord.

L’agent Borin (Diane Neal) est de retour pour son passage annuel dans NCIS. Comme toujours, il suffit juste de croiser deux juridictions pour justifier que les gardes-côtes se retrouvent à travailler avec l’équipe de Gibbs.

Étant donné que nous n’en sommes pas à notre première rencontre avec Borin, il y a désormais une certaine familiarité en place. Ce n’est donc pas totalement étonnant de la voir assister Tony, McGee et Ziva dans leur quête de la femme idéale pour Gibbs. C’est le gimmick de l’épisode et c’est plutôt inoffensif, à défaut d’être utile. Quoiqu’il en soit Borin reste secondaire dans toute l’affaire, mais sa présence est toujours agréable.

L’histoire se concentre dès lors sur autre chose. Sur la famille à bord du navire et sur le SecNav. Une couche politique se met ainsi rapidement en place pour offrir à Gibbs l’occasion de jouer avec les tensions existantes entre lui et ses supérieurs. C’est probablement là pour que l’on n’oublie pas que Clayton Jarvis est un homme complexe qui ne parle qu’à demi-mot – ce qui devient vite lassant.

De toute façon, Safe Harbor trouvera son réel intérêt dans les échanges entre Ziva et Mariam Bawali, la mère de famille libanaise qui désire s’installer aux États-Unis. Le personnage sert avant tout à offrir à Ziva un miroir sur sa propre famille. C’est une façon de rappeler quelques faits avant de revenir, à la toute fin, à ce qui est étrangement mis en avant dernièrement au sujet du rôle très paternel que joue Gibbs dans la vie de ses agents. D’ailleurs, il finira même par sous-entendre que d’une certaine manière, ils sont justement ses enfants.

On mélange donc les thématiques et l’ensemble se révèle alors assez irrégulier, principalement à cause de la partie politique qui aurait véritablement gagné à être plus développée – ou à simplement être absente totalement. Les scénaristes nous servent avant tout des prétextes pour fournir des interactions entre les personnages, un peu à l’image de la participation de Borin.

Globalement, l’épisode se montre tout de même des plus convenables, tout particulièrement parce que l’on ne perd jamais des yeux le but de l’investigation de départ. On aurait d’ailleurs facilement pu s’en éloigner avec tout ce qui est fait pour nous distraire. En tout cas, on ne pourra pas être surpris si le SecNav fait rapidement un retour dans une affaire majeure, car c’est ce que l’on nous suggère fortement. Espérons que cela sera à la hauteur, étant donné que le personnage est légèrement irritant et il serait bien qu’on ne le voit pas trop souvent.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link