L’équipe de Gibbs enquête sur la mort d’un commandant de la Navy qui pourrait être liée à un livre contenant des informations dangereuses et qui serait sur le point d’être publié. Rapidement, un deuxième corps est trouvé.

Avant de lancer pour la fin de la saison une story-arc majeure, l’équipe de NCIS nous sert une affaire de meurtre qui commence bien entendu par la découverte d’un corps et qui ne va pas tarder à mener à un second.

Rapidement, l’ensemble est lié à un livre mystérieux qui est la clé d’une affaire bien plus importante, mais laquelle ? Ceux qui ont lu le fameux livre sont morts et l’auteur est inconnu, mais les services de renseignements, le NCIS, et le FBI sont après lui afin de découvrir quel secret national est à l’origine des meurtres.

C’est une base assez solide pour bâtir une telle affaire, mélanger les agences gouvernementales et placer des secrets d’État au milieu est une recette qui a déjà fonctionné auparavant. Cela dit, cet épisode possède son lot de twists assez intéressants, certains étant même plutôt inattendus, et au lieu de nous resservir une investigation déjà plus ou moins vue auparavant, on va nous entrainer vers quelque chose de légèrement différent. Certes, cela finira par rendre l’ensemble moins ambitieux que le pitch de base pouvait le laisser penser, mais c’est clairement pour le bien de l’histoire qui va ainsi gagner en intérêt grâce à ça.

À côté de ça, Gibbs est invité à un mariage et, étant donné que l’enquête à ramener Fornell dans le coin, on ne va pas être trop surpris de les voir en parler puisque la future mariée n’est autre que Diane, leur ex-femme commune. Il n’est jamais désagréable de jeter un coup d’œil dans la vie privée (souvent passée) de Gibbs, mais il faut bien admettre qu’il est cette fois assez difficile de savoir où cela est censé nous mener. Aller ou non à la cérémonie n’implique pas grand-chose pour Gibbs ou même Fornell. Au moins, le duo fonctionne toujours aussi bien et délivre même quelques pointes d’humour.

Au final, Tell-All reste dans le genre assez standard de la série, mais cela fonctionne assez bien. L’enquête est intéressante et bien rythmée qui va permettre de maintenir l’attention d’un bout à l’autre. Dommage par contre que tout ce qui est fait à côté, comme les échanges à double sens entre Ziva et Tony, ou le fameux mariage de Diane, n’apporte pas grand-chose de pertinent – à moins qu’un prochain épisode réutilise cela pour nous raconter une autre histoire.