NCIS – The Good Son (9.19)

28 Mar 2012 à 11:34

Un marin est retrouvé poignardé dans une ruelle à Baltimore. Le suspect numéro 1 se trouve être le beau-frère du directeur Vance, ce qui met Gibbs dans une position des plus délicate.

Voilà quelque temps déjà que nous n’avions pas eu un épisode qui offrait vraiment une place prépondérante au directeur Vance, tout particulièrement un dans lequel le SECNAV n’est pas impliqué. D’ailleurs, nous n’avions pas croisé son épouse depuis la saison 7 (dans l’épisode Endgame – 7.07).

L’affaire du jour va ainsi concerner toute la famille Vance, puisque c’est Michael Thomas, le beau-frère de Leon qui se retrouve dans la salle d’interrogation face à Gibbs. L’idée est clairement de créer une situation dans laquelle le directeur s’implique de façon à nous en révéler plus sur lui, et ce, au travers de la relation privilégiée qu’il entretenait avec Michael depuis qu’il a rencontré Jackie, sa femme.

L’investigation tourne donc inlassablement autour de ce suspect sensible, mais pas uniquement, car toute l’équipe de Gibbs s’active à trouver le meurtrier et les pistes ne sont certes pas nombreuses, mais elles possèdent plusieurs twists. De ce côté-là, il y a un effort de fait pour crédibiliser toutes les nouvelles théories. La découverte des preuves suit par contre un timing incroyablement commode qui anéantit les effets de surprise. Ainsi, quand la vérité éclatera, elle ne surprendra pas, mais ce n’était de toute façon pas le but recherché.

À côté de ça, Tony a mis la main sur le dernier rapport écrit à son sujet par Gibbs et s’inquiète que sa propension à noyer tout le monde sous un flux continu de paroles soit un problème pour sa carrière. Il tente dès lors de changer quelque chose, en vain. Le moment arrive donc où Gibbs lui dit qu’il a besoin d’être comme ça, ce qui n’est pas vraiment une surprise à ce niveau de la série. On peut légitimement se demander comment DiNozzo peut encore se focaliser sur ce type d’idées après tout ce qu’il a traversé avec son mentor. À croire qu’il se voit toujours comme un débutant. Les scénaristes devraient plutôt pousser le personnage vers un nouveau stade de son existence où il pourrait montrer qu’il a bien muri, car il ne se fait plus jeune et bénéficierait réellement d’une évolution concrète au niveau de sa vie privée.

Au final, The Good Son est un épisode convenablement rythmé, mais dont le scénario se révèle souvent trop évident avec ce qui doit être accompli. De plus, il y a par moment un peu trop de remplissage inutile. Par contre, la partie consacrée à Vance va droit au but et ne manque pas sa cible. Plus de développements de ce côté seraient certainement été bienvenus à l’avenir.

Tags : NCIS Jocko Sims moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link