Nikita – Black Badge (3.11)

24 Fév 2013 à 17:09

Nikita - Black Badge (3.11)

Une agent de la CIA du nom de Naomi tombe sur un dossier révélant le lien entre Madeleine Pierce et la Division, et le remet au directeur de la CIA, Morgan Kendrick. Lorsque Kendrick est tué peu de temps après, Amanda fait porter le chapeau à Sean.

Retour à la normale dans Nikita cette semaine. Après plusieurs épisodes dédiés à Michael et sa main gantée de cuir noir, la série reprend la trajectoire initiale de la saison, en d’autres termes, la vengeance d’Amanda.

Pour rappel, cette vengeance avait été annoncée comme très personnelle, devant toucher Nikita là où cela fait mal. Mais, jusque-là, Amanda ne s’était montrée guère convaincante et on peinait à voir où elle voulait en venir sur le long terme. Les choses sont un peu plus claires avec Black Badge. Il aura fallu du temps, mais pour la première fois, Amanda échafaude un plan qui ne laisse pas de place à l’échec, poussant l’équipe jusque dans leurs derniers retranchements.

Ainsi, la rousse a toujours au moins deux coups d’avance sur ses adversaires et on se prend à douter des chances de victoire de l’équipe. Les enjeux sont d’autant plus grands que Sean est la cible de toutes les attaques. Il semblerait que le plan d’Amanda soit de s’en prendre à tous les proches de Nikita, un par un. On ne peut qu’anticiper une montée crescendo dans l’importance des victimes.

L’épisode met alors Sean face à un dilemme à l’ampleur dramatique que l’on pourrait presque rattacher à celui de Nikita et Michael à la fin d’Intersections. Il est intéressant de voir la trajectoire effectuée par le personnage dans Black Badge, Sean opérant malgré lui un virage à 180°. Tout cela est orchestré avec beaucoup de fluidité et il sera très intéressant de voir les répercussions de l’intrigue du jour sur Sean, mais aussi sur sa relation avec Alex et sa position vis-à-vis de la Division.

En parallèle, la confidentialité de l’organisation est de nouveau mise en péril par une analyste de la CIA un peu trop curieuse. Ce scénario fait évidemment écho aux débuts de Ryan dans la série, et il est bon de voir que les scénaristes ne nous proposent pas une simple redite. Les spectateurs qui connaissent le parcours télévisuel d’Amanda Schull (Naomi) ne seront d’ailleurs pas surpris par la tournure que prennent les évènements.

La série prend son temps pour dépeindre la lente – mais inévitable – rechute de la Division dans la corruption. Les dossiers de mission s’empilent et si, pour l’instant, Ryan et Nikita trouvent encore le moyen d’en rire, cela ne saurait durer.

En résumé, Black Badge est un épisode très solide, qui parvient enfin à crédibiliser Amanda dans le rôle de la grande méchante. Néanmoins, il y a fort à parier que la destruction de la Division ne viendra pas de l’extérieur, mais plutôt de l’organisation elle-même.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires