Pour sa première mission, Alex est affectée à un groupe qui va s’attaquer à un prince en visite. Nikita va tenter d’intervenir préventivement, mais va être retardée. L’attaque se transforme en prise d’otages et le prince ne veut pas partir sans celle qu’il aime.

Première mission pour Alex en tant qu’agent et il apparait clairement que travailler à l’extérieur va être plus difficile que prévue au niveau du maintien de sa couverture. Il ne serait pas étonnant qu’elle termine la saison loin de la Division.

En attendant, rien de tel qu’une prise d’otages pour maintenir l’action restreinte en un endroit et pour assurer du suspens. Étonnement, la situation ne va pas vraiment tenir compte des captifs, car la cible est en fuite avec Nikita, et le duo est alors tout ce qui intéresse les agents de la Division. Enfin, surtout Steven, le leader de l’opération, car Michael était occupé ailleurs.

Quoi qu’il en soit, il y a là l’opportunité de fournir de l’action et elle va être saisie, même si cela se révèle un peu limité par moment. Le suspens mise plus sur le double jeu d’Alex qui en fait presque trop pour vendre le morceau.

En parallèle, il y a donc le prince qui est amoureux de l’assistante de sa femme (qui veut le tuer). Cette partie n’est pas des plus inspirées, mais il est clair que la volonté des scénaristes ici n’est pas de faire le plus subtil qui soit. En fait, tout cela est surtout un moyen de parler indirectement de la relation entre Nikita et Michael. Alex pose une question à ce sujet au début afin de bien installer la ligne directrice qui sera confirmée par la façon avec laquelle Michael est utilisé dans l’histoire. Et tout cela s’appuie sur les dialogues entre Nikita et le prince, ce dernier étant très clairvoyant là-dessus – forcément.

Bref, la relation Nikita/Michael revient sur les devants après avoir été mise en retrait suite à la débâcle de la mission « vengeance » de Michael dans l’épisode One Way (1.09). Depuis, le sujet avait été laissé de côté, une indécision claire qui a bloqué le personnage entre deux eaux. Michael en veut-il vraiment à Nikita ou a-t-elle renforcé ses doutes ? La fin de l’épisode nous montre que l’on va certainement découvrir vers qui sa loyauté se porte désormais, à moins qu’on se joue de nous. En tout cas, des précisions seraient bienvenues.

Coup de Grace a donc une forme assez classique et se repose avant tout sur les positions des protagonistes pour générer de l’intérêt. Certains ressorts ne changent pas, mais la nouvelle conjoncture du show en cette seconde moitié de saison apporte de possibilités inédites pour les exploiter. Cela fonctionne assez bien ici pour entretenir le rythme et le suspens, mais ça parait un peu faible comme formule pour tenir sur la longueur. Heureusement, d’autres plans semblent être au programme. Reste à voir comment ils vont tourner.