Nikita – Fair Trade (2.09)

20 Nov 2011 à 13:02

Nikita vole des fonds à Oversight, ce qui les force à se réunir en urgence. Nikita et Birkhoff trouvent un moyen de les espionner et d’identifier les autres membres. Mais les choses dérapent et Birkhoff est capturé par Sean. Pendant ce temps, Alex met en marche son plan pour récupérer l’empire de son père.

Nous sommes déjà à l’avant-dernier épisode avant la pause de Noël et les choses s’accélèrent dans Nikita.

Cela va presque un peu trop vite du côté de l’intrigue avec Oversight. L’agence a toujours un gros problème de crédibilité et on a du mal à ressentir une réelle menace. La facilité avec laquelle Nikita les espionne et les prend en photo (magnifique résolution à travers le grillage) est déconcertante. D’autant plus que pour l’instant, Oversight se résume à une relation mère-fils sans envergure. Il faudra donc étoffer tout cela dans la seconde partie de la saison.

Outre ces petits détails, Fair Trade se déroule comme du papier à musique. Le développement le plus intéressant concerne la relation NikitaBirkhoff. Michael faisant du baby-sitting à Londres, cela laisse le champ libre aux scénaristes pour creuser le duo d’amis, puisque c’est à cette conclusion que l’épisode veut nous amener.

Tout cela est très habilement géré et leur association n’en ressort que plus forte. Mais avant d’en arriver là, Birkhoff va passer sous les mains de la diabolique Amanda. On est bien loin de la fade torture de Nikita la saison dernière à coup de films de vacances. On tient là la scène de torture la plus perturbante de la série à ce jour. En plus d’être de plus en plus terrifiante, Amanda se révèle aussi être sérieusement dérangée, il n’y a qu’à voir sa colère lorsqu’elle est interrompue.

Heureusement, Nikita vient à la rescousse de Birkhoff à temps pour nous épargner la boucherie. Justement, une autre scène qui sort du lot est celle où Nikita appelle Michael à l’aide. Maggie Q retransmet parfaitement la panique du personnage, dont les relations personnelles sont le plus grand point faible. Elle ira même jusqu’à sacrifier la black box pour son Seymour, si ce n’est pas une belle preuve d’amour !

De son côté, Alex part à l’assaut de Semak qui s’est installé dans l’ancienne maison des Udinov, c’est ce qu’on appelle de la provoc. Mais un peu comme avec Nikita, on ne croit pas une seule seconde à son plan. L’attaque est bien trop frontale pour réussir : que va-t-elle faire ? Frapper à sa porte ? Sa nouvelle incursion dans le monde du trafic de prostituées n’a pas non plus la force des précédentes. Il est dommage de constater qu’à force de se faire trimballer par Amanda, Percy et Boyscout, Alex a beaucoup perdu en crédibilité.

Cette première partie de saison 2 se sera déroulée sans accrocs majeurs pour Nikita. Dans Fair Trade, l’accent est de nouveau mis sur le relationnel sans que l’action n’en pâtisse jamais. Au contraire, les enjeux n’en sont que plus importants, pour les personnages comme pour le spectateur. On attend avec impatience de voir ce que la série nous a concocté pour le dernier épisode de 2011.

Tags : Nikita Maggie Q Malik Yoba moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link