Nikita saison 1 était la bonne surprise de la saison 2010-2011 sur la CW

4 Juin 2016 à 16:00

Nikita Saison 1 avec Maggie Q)

S’il y a maintenant des séries tout au long de l’année, nous avons décidé chez Critictoo de profiter de la période estivale pour dépoussiérer et actualiser des archives. Le mois de juin 2016 est alors marqué par une rétrospective (par saison) de la série Nikita.

Avant que la CW ne devienne le network pour super-héros, elle délivra une série qui sera d’un bout à l’autre bien plus efficace en termes d’action que ce qu’elle a actuellement à  l’antenne. Avec Nikita, la chaine américaine prit un virage créatif qui permit de commencer à modifier la perception que le public et les critiques avaient du network. Un an après avoir lancé The Vampire Diaries, l’héroïne incarnée par Maggie Q débarquait le jeudi soir pour faire tomber l’organisation secrète connue sous le nom de Division.

Seconde série inspirée par le film de Luc Besson du même nom, Nikita nous introduit à une ancienne agente de la Division qui s’est enfuie et se dresse maintenant contre le groupe qui l’a formé avec pour but de mettre un terme à ses activités. Présentée comme l’une de leurs meilleures recrues, Nikita a également soif de vengeance, la Division étant responsable de la mort de celui qu’elle aimait.

Cette saison 1 de Nikita peut aisément être séparée en deux parties avec une première qui installe tous les protagonistes et la place que chacun occupe dans l’histoire. C’est ainsi que si Nikita semble au départ se battre seule contre ses ennemis, il ne faut pas longtemps pour apprendre que ceci n’est pas le cas. La tueuse possède une taupe au cœur de la Division en la personne d’Alex (Lyndsy Fonseca).

Cela permet alors d’être continuellement au cœur de cette fameuse organisation secrète, de découvrir de l’intérieur son fonctionnement et de mieux cerner ce qu’a vécu Nikita en son temps. C’est aussi le moyen le plus efficace pour se familiariser avec les membres de la Division, spécifiquement ceux ayant une histoire avec notre héroïne.

Les scénaristes de Nikita s’attèlent dans cette première saison à définir leurs personnages au-delà de leur fonction première. Introduite comme une élève marchant dans les pas de Nikita, Alex trouvera rapidement l’opportunité de se distinguer. Il en est de même pour Michael (Shane West) qui a formé Nikita et a maintenant pour mission de l’éliminer. Ce dernier possède ses propres motivations qui évitent de n’en faire qu’un pantin au service de Percy (Xander Berkeley), qui est à la tête de la Division.

Rien n’est vraiment simple à l’intérieur même de l’organisation qui possède ainsi un leader charismatique loin d’être le seul à avoir des ambitions. L’ambivalence s’invite un peu plus dans le récit grâce à des personnages comme Amanda (Melinda Clarke), maitresse de la manipulation. Pour un zeste d’humour, la série mise avant tout sur Birkhoff (Aaron Stanford) – le génie de l’informatique à la Division – sans pour autant le résumer à cela.

Bien qu’ayant tout ce qu’il faut pour délivrer des scènes d’action pimentant comme il faut les épisodes (et le faisant très bien), l’équipe de Nikita ne se sera pas reposée sur cet élément pour distraire et aura choisi de donner corps à un environnement complexe. Certaines idées ne mèneront cependant nulle part, à l’image de Thom (Ashton Holmes) et Jaden (Tiffany Hines), deux autres recrues qui s’affirment très tôt comme des obstacles au bon épanouissement narratif de la série.

Ils ne sont pas les seuls points faibles, mais les scénaristes de Nikita vont solidifier les bases de leur show en prenant des risques. Ces derniers n’ont pas peur de modifier la conjoncture pour se débarrasser des poids morts et faire progresser leur intrigue dans une direction bien précise. Lorsque la saison s’achève, il y a donc eu plus d’une révélation et d’un bouleversement majeur.

C’est ainsi qu’en plus de changer la place d’Alex, la seconde partie de cette saison 1 de Nikita fera évoluer la place de son héroïne. La tueuse ne se contentera plus de vouloir se mettre sur la route de la Division, elle affirmera ses convictions avec de nouveaux alliés et une détermination quasi infaillible. C’est d’ailleurs en s’intéressant de plus près à ce qui lie Michael à Nikita que la série trouvera la possibilité de fournir une nuance différente au combat qui se joue. Une initiative qui est plutôt bienvenue, car le sentimentalisme dont le show peut faire parfois preuve se dote d’un idéalisme qui ne s’accorde pas forcément avec les actes de ses protagonistes.

Au final, cette saison 1 de Nikita délivrera une bonne dose d’action et prendra des risques qui seront payants pour faire évoluer l’intrigue. Ne se reposant pas sur son postulat de départ, Nikita s’est alors imposée au fil de ces 22 épisodes comme une ambitieuse série ne craignant pas les changements pour mieux surprendre et enthousiasmer. Après cela, la saison 2 était clairement attendue.

Nikita - Saison 1
List Price: EUR 20,06
Price: EUR 12,99
You Save: EUR 7,07
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link