Nikita – The Sword’s Edge (3.05)

1 Déc 2012 à 21:08

Ancien agent de la Division en infiltration depuis 6 ans, Markov a été élu Président de l’Ouzbekistan. Pendant qu’Alex recherche la taupe au sein de la Division, toute l’équipe monte un plan pour mettre Markov hors d’état de nuire.

Après deux semaines d’absence, les choses reprennent sur les chapeaux de roue pour Nikita. Une taupe, une tentative de meurtre sur la Présidente des États-Unis et la Division en danger de mort… Nos agents ne chôment pas.

Heureusement, cette avalanche d’action ne signifie pas que l’épisode laisse la réflexion au placard, au contraire. The Sword’s Edge met Ryan sur le devant de la scène, alors que la Division est plus en danger que jamais. L’ex-analyste de la CIA peine depuis le début de la saison dans son nouveau rôle de grand Manitou. Alors, lorsqu’un ancien agent de Division prend le pouvoir en Ouzbékistan, les enjeux sont trop gros pour que Ryan continue à dissimuler la vérité à ses agents.

Que l’on soit du côté des méchants, comme de celui des « gentils », personne ne semble croire à cette Division édulcorée. Désormais, Nikita et Co sont plus une épine dans le pied du gouvernement qu’un allié invisible. Le sort en suspension de l’agence secrète apporte ainsi une bonne dose de tension, la vie de chacun étant en danger. En somme, c’est marche ou crève.

A cela, s’ajoutent les problèmes de confiance entre Nikita et Ryan. Celle-ci se sent trahie, même s’il est un peu facile de jouer les offusquées, elle qui a laissé à Ryan le travail le plus ingrat. Ce conflit personnel est habilement combiné aux enjeux plus globaux de l’épisode et, comme toujours, la série évite le manichéisme.

L’intrigue secondaire, elle, porte sur Alex qui est chargée de trouver la taupe. Cet arc narratif peut se révéler très intéressant, même s’il serait bien que la taupe soit quelqu’un que l’on connaît déjà, et de ce point de vue, les choix sont plutôt limités. Pour l’instant, cela reste un peu trop basique et la fausse piste liée à Owen ne fait que rebrasser l’éternel thème du « assassin un jour, assassin toujours ». Toute cette histoire est presque superflue dans un épisode déjà très chargé. On sent l’excuse pour rapprocher Owen et Alex. Ils ont déjà leurs tatouages assortis.

Malgré toutes les qualités de l’épisode, on regrettera tout de même le manque de lien avec le très bon Consequences, l’opus précédent. Ici, Alex n’a pas de problèmes de drogue et Amanda est à peine mentionnée. Après deux semaines d’interruption, on aurait apprécié un peu plus de continuité que ce stand alone.

En résumé, c’est encore du très bon Nikita. Les scénaristes continuent de s’amuser avec le concept de la nouvelle Division et poussent les enjeux au maximum, pour notre plus grand plaisir. Maintenant, on attend le retour du fil rouge.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link