La nouvelle carrière de Jim en tant que combattant du crime débute fort mal quand il est pris pour le tueur qu’il recherche. JJ décide d’utiliser ses pouvoirs pour rejoindre l’équipe de football alors que Daphne se sert des siens pour obtenir l’adresse où doit se dérouler une soirée.

La famille Powell continue de chercher balance entre la vie familiale et les pouvoirs, alors que la série en elle-même semble trouver doucement son équilibre.

En tout cas, « No Ordinary Vigilante » parvient à bien jongler entre ses protagonistes, et à leur fournir des intrigues se montrant foncièrement plus solides. Les interactions entre les membres Powell parviennent à assurer une cohérence qui appuie la thématique de l’épisode, clairement là pour mettre en valeur le bonheur familial.

Cherchant définitivement à lancer sa carrière non rémunérée, Jim arpente les bois du coin pour coincer un criminel en fuite. Sa bonne volonté se retourne contre lui quand deux témoins le croient responsable d’un acte de violence. Papa Powell continue donc son apprentissage de super héros, si ce n’est qu’il sera remis plus d’une fois à sa place, qu’il s’agisse de son inexpérience dans le domaine ou dans son rôle de père. Consumé par son désir de faire le bien, Jim est au cœur de la bonne morale gentillette que nous offre cet épisode, délaissant malheureusement sa famille pour sa nouvelle carrière. Cela, c’est le mal, et il se doit d’être présent pour ses enfants.

Ces derniers parviennent à se montrer à chaque épisode bien plus intéressant, surtout Daphne qui, si elle n’hérite pas d’une intrigue fortement travaillée, possède une désinvolture et un naturel participant à rendre toute son histoire fort distrayante. La scène où elle tente d’acheter de l’alcool est joli aperçu du potentiel du personnage, qui parait de plus en plus s’affirmer et promet beaucoup, étant capable d’être sérieuse et joyeuse. JJ parvient aussi cette semaine à se montrer plus percutant et le fait qu’il s’obstine à dissimuler ses pouvoirs à ses parents  aide sans doute à ce stade à donner une épaisseur à ses actions. Cela ne pourra tenir éternellement, mais ce secret gardé aussi par Daphne permet de crédibiliser la relation frère/sœur, alors que le JJ visant l’équipe de football parvient à exploiter les clichés qu’on lui fournit pour donner le jour à de sympathiques scènes.

Dans cette histoire, Julie Powell vide le lave-vaisselle à la vitesse de l’éclair et voit encore à son travail l’installation d’éléments liés à la mythologie de la série, le tout s’articulant autour d’un scientifique porté disparu. C’est bien mieux agencé que dans les précédents, et cela se montre pour le coup plus prometteur.

Ce nouvel épisode de No Ordinary Family n’est bien entendu par épargné par le ton un peu trop guimauve que la série aime exploiter, mais les bons sentiments se trouvent insérés dans des histoires bien mieux articulées et plus sympathiques. C’est donc un moment agréable qu’offre « No Ordinary Vigilante ».

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire