Nurse Jackie - Chicken Soup (1.03)

Un patient âgé est traité pour une maladie du cœur ; le mari de Jackie lui fait remarquer la nature anxieuse de l’une de leur fille ; Eddie apprend qu’il va être remplacé par une machine.

Pour le moment, Nurse Jackie semble n’avoir aucune direction : aucun but ne ressort, et les enjeux sont quasi absents. On sent quand même quelques-uns se profiler à l’horizon : d’abord autour de l’anxiété de Grace, la fille de Jackie, puis avec le mari et l’amant, cette situation devant forcément connaître des remous pour évoluer, ne serait-ce qu’aux yeux du téléspectateur.

Pendant ce temps, je continue à me familiariser avec l’univers et ses protagonistes. En l’absence de route à suivre, je dirais que le paysage n’est pas totalement dépourvu d’intérêt. L’aspect médical sonne réaliste, sans pour autant tomber dans le tragique. Pour se faire, la palette de personnages qui entourent Jackie égaie sans conteste la balade : le Dr. Cooper a l’air toujours autant à l’ouest, et Mo-mo aime bien le reluquer (je n’irais pas contre cela, il n’est pas désagréable à regarder) ; le Dr. O’Hara a pris le stéthoscope de Zoey, qui a alors de grandes difficultés à l’aborder pour lui réclamer, cela donnant quelques bons dialogues pour les deux femmes.

Pour le moment, les deux personnages qui ne trouvent donc pas totalement place se trouvent être le mari et l’amant. Dans le cas du premier, il faut dire que l’on passe quasiment tout notre temps à l’hôpital, et que, jusque-là, il faut bien dire que sur le plan temporel, nous n’avançons pas bien vite. Ce n’est pas Breaking Bad, mais si on ne se décide pas à donner un petit coup d’accélérateur, cela pourrait finir ainsi. On aurait donc besoin d’une ou deux storylines spécialement axées sur l’environnement familial (le prochain épisode semble débuter cela, au vu de la preview). Dans le cas d’Eddie, sa position professionnelle est mise en péril. Je ne pense pas qu’il s’en aille, bien que cela changerait sûrement la donne quant à sa relation avec Jackie. Enfin, en attendant, ils se voient à l’occasion, et il est difficile de savoir la place que doit réellement occuper le protagoniste dans le décor. Surtout qu’on ne sait rien des liens qui l’unissent à Jackie : depuis quand se connaissent-ils ? Quand ont-ils commencé leur liaison ? Est-il lui-même marié ?

La série semble donc être encore dans un mode de mise en place – un peu long, il faut le dire, mais pas rare sur Showtime.