Nurse Jackie - Nosebleed (1.09)

Jackie est victime de saignements de nez à cause de ces abus de drogues, alors que Zoey critique un de ces traitements sur un patient et que l’infirmière falsifie un dossier pour dons d’organe. Akalitus envisage l’adoption du bébé abandonné.

Cette seconde partie de saison semble avoir trouvé un certain rythme de croisière. Ce dernier n’implique aucunement du mouvement, mais la série suit quelques lignes directrices, certaines intrigues étant plus développé sur la durée.

Ainsi, l’histoire avec Akalitus et le bébé touche à sa fin ici, quand les parents sont enfin retrouvés. On n’est quelque peu dans le surréaliste assez cette histoire. L’enfant aurait dû être confié aux services sociaux, ce qui ne fut pas le cas. S’il en avait été ainsi, les parents auraient peut-être appris qu’on n’abandonne pas son gamin dans un lieu, pour aller prendre un peu de bon temps. Enfin, l’infirmière en chef avait gardé le bébé, et leur rend – contre sa volonté.

Pendant ce temps-là, retour d’un patient, et le Dr. Cooper batifole avec sa nouvelle petite amie, ce qui va causer des frictions avec Jackie. Elle va alors faire quelque chose de pas légal : elle va autoriser un don d’organes, en déclarant que le Dr. Cooper a signé les papiers. Depuis le début de la série, il n’est pas rare que l’on voit la nurse dépasser les limites de son métier. Le plus souvent, il n’y a pas trop de conséquences, mais toutes ces libertés ne devraient pas être tout le temps sans retour. Surtout, un coup pareil.

Quelques moments avec les enfants, leur évocation avec Jackie, et une dispute avec O’Hara, le tout principalement dû à sa vie d’adultère, qui reste bien difficile à comprendre. Il n’y a pas forcément besoin de motif pour tromper quelqu’un, j’en conviens, mais il en faut pour dissimuler à tous ses collègues le fait d’être marié et d’avoir des enfants.

Ainsi, la vie dans cet hôpital urbain de New York City suit son cours.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire