Nurse Jackie - Pill-O-Matix (1.11)

Eddie est officiellement remplacé par une machine. Zoey administre la mauvaise dose d’antidouleur à un patient, le plongeant dans le coma. Momo enlève une araignée de l’oreille d’un jeune homme. Jackie se fait expulser du cours de danse.

Le grand évènement de l’épisode, c’est la machine qui va remplacer Eddie. Elle est là, installée et bientôt prête à utilisation. Eddie va donc bientôt nous quitter, et il offre deux cadeaux d’adieu à notre infirmière avant de partie. Le deuxième est à mon avis une pirouette scénaristique bien facile qui permet de laisser les problèmes d’addiction de Jackie de côté. Si elle peut se fournir en médicaments, il n’y aura pas à s’occuper de gérer un possible manque.

Si Eddie perd son travail, cela ne signifie pas, pour lui, la fin de sa relation avec Jackie. Pourtant, cette possibilité fait plus que son apparition dans la toute dernière scène de l’épisode, où le pharmacien voit la femme qu’il aime avec son mari et ses deux filles. De quoi déchanter, il faut le dire ! Les répercussions de cette scène seront pour le prochain épisode.

Jackie ne bouleverse pas que le cœur d’Eddie, car depuis qu’elle a embrassé Cooper, ce dernier fait une fixette sur elle, allant jusqu’à se séparer de sa petite amie pour une relation inexistante. Cooper dans toute sa splendeur ! On ne va pas lui reprocher d’achever une relation avec une femme pour qui il n’a peut-être pas de sentiments, mais pour Jackie ?! Il devrait réfléchir un peu avant d’agir.

L’épisode contient aussi sa dose médicale, avec une petite scène presque anecdotique pour Momo, mais surtout Victor Garber qui vient jouer le patient, critique de cinéma reconnu et connu, qui va se retrouver plongé dans le coma, suite à une erreur de Zoey. La jeune infirmière fait ses premiers faux pas, une voie qui mérite amplement d’être explorée.

Nurse Jackie s’approche donc de sa fin, créant pour l’occasion une intrigue pour Zoey, tout en menant vers sa conclusion l’histoire entre notre héroïne et Eddie.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire