Nurse Jackie - Ring Finger (1.10)

Jackie et Coop se disputent au sujet de la fausse carte de donneur d’organes ; l’infirmière demande de l’aide à O’Hara pour retirer son alliance avant qu’Eddie ne la voie ; Jackie commencer des cours de danse mère-fille avec Grace.

Cet épisode amorce à sa façon la fin de saison. On sent en tout cas qu’elle approche doucement, il ne reste, après celui-là, que deux épisodes.

Ainsi, on remarque une évolution relationnelle entre Jackie et Coop, qui, j’espère, ne va pas régresser, et que cette progression entre eux d’eux sera bénéfique. En tout cas, elle l’est pour l’épisode, car les voir se parler, et s’entraider, même si Jackie manipule plus le docteur, permet d’intégrer totalement Cooper dans l’univers de Jackie dans une position autre que le fauteur de troubles ou le médecin à l’ouest qu’il est régulièrement.

En début de saison, nous apprenions qu’Eddie allait se faire remplacer par une machine, et nous y voilà presque. Mais, avant cela, Jackie va avoir quelques déboires, n’arrivant pas à retirer son alliance. Elle va aller jusqu’à se faire violence elle-même pour ne pas qu’on découvre sa situation maritale, et l’acte parait quelque peu insensé, car aucune piste n’a été fournie pour comprendre cette double vie que l’infirmière a décidé de mener.

Zooey va prendre sur le fait Eddie et Jackie, ce qui intensifie plus ou moins toute cette histoire. Entre l’amant qui connaît l’existence d’une enfant, mais pas du mari, Zooey qui sait pour la relation avec Eddie, mais pas pour le reste – et qui doit alors se taire, Cooper ne devant pas révéler à Eddie que Jackie l’a embrassé, O’Hara peut réellement se tordre de rire dans son bureau.

L’épisode contient en prime une ou deux scènes avec Grace, au cours de laquelle elle y voit une ancienne connaissance. Rien de bien exaltant, si ce n’est que cela montre la vie de Jackie en dehors des murs de l’hôpital.

Ring Finger se révèle être un épisode quand même plus attrayant que ce que la série a pu nous offrir par le passé. À sa façon, il développe relations et enjeux. Certes, c’est dommage de se dire que c’est avant tout, car on approche de la conclusion, mais cela fait quand même du bien.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire