NYC 22 – Pilot (1.01)

16 Avr 2012 à 11:42

L’officier entraineur Daniel « Yoda » Dean supervise six nouveaux policiers qui font leur première journée au 22e Precinct à Manhattan.

Création de Richard Price, NYC 22 est une nouvelle série policière CBS qui nous entraine dans le quotidien de jeunes rookies (et qui sera diffusée sur M6 en France). Sur papier, par conséquent, on peut difficilement apercevoir ce qui distingue le show d’autres du même genre.

Price ayant travaillé sur The Wire, la représentation de l’univers de la rue qu’offre NYC 22 se révèle alors sans trop de surprises assez mouvementée et organisée à son échelle. Il y a ainsi tout un environnement à cerner pour les nouvelles recrues des forces de l’ordre qui font leur premier pas en patrouille.

Daniel « Yoda » Dean, incarné par Terry Kinney, supervise ainsi 6 policiers en uniformes qui ont tout à prouver, chacun avec un historique bien distinct et presque un besoin de prouver aux autres et à eux-mêmes qu’ils ont leur place dans les forces de l’ordre. La série ne lésine pas trop sur la variété des portraits : Jennifer « White House » Perry (Leelee Sobieski) est une vétérane de la guerre en Irak ; Jayson « Jackpot » Toney (Harold House Moore) est une ancienne star de basketball ; Ahmad Khan (Tom Reed) est un afghan américain ; Tonya Sanchez (Judy Marte) vient d’une famille qui a exercé du mauvais côté de la loi, ce qui est tout l’inverse de Kenny McLaren (Stark Sands) ; et, enfin, Ray « Lazarus » Harper (Adam Goldberg) était journaliste avant d’endosser l’uniforme. Pour la petite anecdote télévisuelle, Terry Kinney jouait déjà le supérieur d’Adam Goldberg dans la courte The Unusuals.

Ce pilote nous introduit à chaque individu, tout en mettant en place les duos de patrouilles. Les associations ne sont pas faites au hasard, de même que les multiples profils un peu trop évidents des protagonistes.

Pour compenser, ce premier épisode de NYC 22 tente de délivrer diverses situations sans trop tomber dans la surenchère. Certes, Richard Price ne lésine pas non plus sur la variété des cas, cherchant à couvrir dans son introduction les bases du genre – problèmes domestiques, gangs, drogues …, mais cette volonté de trop en faire réussit à être contrebalancée grâce à quelques scènes plus modestes et/ou moins sentimentales. Mais, c’est peut-être plus le style visuel du show, qui est bien tourné à New York, qui l’aide à s’affirmer et se distinguer, ne semblant pas trop sortir du moule de la chaine – ce qui rend l’ensemble plus agréable et moins formaté.

Les rookies de NYC 22 ont donc clairement besoin de s’extirper du stéréotype dans lequel ils sont mis pour totalement s’épanouir. Avec une palette de personnages à présenter, il n’est pas trop surprenant que ce pilote ne puisse faire plus que de la basique introduction qui manque un peu de cachet, mais qui n’est pas déplaisante à regarder.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires